L'enfer en apéro à Anfield — Liverpool-PSG

19 Septembre, 2018, 01:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Ligue des Champions: Thomas Meunier marque Tielemans s'incline

Un résultat qui atténue légèrement les conséquences de la défaite parisienne, la première pour entamer une saison de Ligue des Champions depuis le retour du PSG dans la compétition en 2012-13. "Mais il faut l'accepter comme ça vient et s'y préparer, sachant que pour réussir, il faudra améliorer, par exemple, ce que l'on fait en championnat de France".

Après quatre éliminations en quarts de finale, d'abord prometteuses, puis frustrantes, Paris reste donc sur deux sorties en huitièmes de finale, contre Barcelone à la suite d'une invraisemblable "Remontada" de quatre buts (4-0, 1-6), devenue célèbre, puis face au futur vainqueur, le Real Madrid, la saison passée (1-3, 1-2). C'est une bonne nouvelle, parce que tout le monde a eu peur après avoir vu les images.

Pour pallier cette faiblesse, ainsi que l'absence de l'Italien Marco Verratti, suspendu mardi, Tuchel pourrait être amené à bricoler en repositionnant le défenseur central Marquinhos.

Alors que le PSG a reçu Saint-Etienne vendredi soir, les Reds se déplaçaient à Londres pour affronter Tottenham.

Le milieu de terrain, secteur-clé du succès des Reds Face à un milieu parisien expérimental, Liverpool a gagné la bataille de ce secteur. "C'est un joueur de classe mondiale, mais on est capable de le stopper, a-t-il assuré ce lundi. Il prend beaucoup de coups donc il doit essayer de faire de son mieux". Mais, au final, il a été impérial de bout en bout et a peut-être évité un score plus lourd. De son côté, Mbappé devrait permuter et Neymar décrocher dans l'axe pour organiser le jeu, tel un n°10. Qu'a concocté l'entraîneur Thomas Tuchel pour l'occasion? Le grand oeuvre du PSG, comme chaque saison, c'est la Ligue des champions.

Recommande: