Vuelta : Simon Yates peut souffler

18 Septembre, 2018, 13:34 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Edition numérique des abonnés

Le Britannique Simon Yates est, après son sacre sur le Tour d'Espagne, le nouveau leader du classement WorldTour publié dimanche par l'Union cycliste internationale (UCI).

Les Britanniques ont plus d'un Grand Tour dans leur Manche.

"Merci à tous, merci à tous les supporters", a savouré Yates après avoir écouté le "God save the Queen" retentir sur la place de Cybèle, dans le centre de Madrid. Il termine au général avec 1:46 d'avance sur l'Espagnol Enric Mas (QuickStep Floors) et 2:04 sur le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana). Cinquième du général derrière le Néerlandais Steven Kruijswijk et devant le Français Thibaut Pinot, il se console avec le maillot vert du classement par points qu'il remporte pour la quatrième fois. "Je n'ai pas encore pensé à mes projets d'avenir parce que j'étais très concentré sur cette Vuelta et sur les Championnats du monde (fin septembre)". La 21e et dernière étape a été gagnée au sprint par l'Italien Elia Viviani (Quick Step). Le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) décroche le maillot du meilleur grimpeur alors que Yates rapporte également le maillot blanc du combiné. Il va conclure le triptyque des Grands Tours qui parlent plus que jamais anglais. Par le passé, l'Espagne (en 2008) ou la France (en 1964) avaient déjà réussi un tel carton plein sur Giro, Tour et Vuelta la même année. La Grande-Bretagne a ainsi remporté cette saison les trois Grands Tours de trois semaines après Chris Froome sur le Tour d'Italie puis Geraint Thomas sur le Tour de France et Yates en Espagne.

Recommande: