Patrimoine: Macron félicite Stéphane Bern, rasséréné après son coup de colère

18 Septembre, 2018, 09:39 | Auteur: Sue Barrett
  • Stéphane Bern le patrimoine c'est aussi

"C'est un part de l'État qui au lieu d'aller aux anciens combattants ou aux associations sportives, et bien ira au patrimoine".

D'après le président de la République, ce succès "montre que les Français ont envie de réinvestir ces lieux, de leur redonner vie car ils veulent comprendre la force de notre pays, d'où nous venons". L'animateur s'est félicité qu'Emmanuel Macron lui ait "publiquement manifesté son soutien ". À ses côtés, Stéphane Bern a qualifié de "vrai succès" le tirage du Super Loto "Journées du Patrimoine" de la veille, ainsi que des tickets de grattage.

"Beaucoup reste à faire", a mis en garde Stéphane Bern, qui avait exprimé ses frustrations le 31 août et averti qu'il quitterait son poste s'il voyait qu'il n'était "qu'un pantin". Dans le détail, 25% de la mise du loto est allé au financement du patrimoine français (0,75 euro par ticket), et 10% pour le jeu de grattage qui continue (1,52 euro).

"Ils sont excellents ", a déclaré Emmanuel Macron en commentant les premiers résultats de cette mission et du Loto du Patrimoine, dont les recettes, estimées entre 15 à 20 millions d'euros selon la Française des Jeux (FDJ).

Le président de la Fondation du patrimoine, Guillaume Poitrinal, a indiqué que l'objectif d'atteindre les 20 millions d'euros "devrait être dépassé " car "le succès populaire est au rendez-vous ".

La première édition du tirage du Loto du patrimoine a engrangé vendredi, avec 14 millions d'euros, 30 % de mises en plus par rapport à un tirage classique du loto, selon la Française des jeux. Ainsi "plus de 3,5 millions d'euros vont financer le patrimoine français en péril", a expliqué Stéphane Pallez, sa PDG.

Présenté par Stéphane Bern lui-même, accompagné de Jean-Pierre Foucault, le tirage du Super Loto "Mission Patrimoine" a eu lieu ce vendredi soir, à 20h55. Les premiers chèques seront remis samedi aux communes concernées. "Mais nous avons besoin de 50 millions d'euros" pour l'ensemble des 270 lieux aidés par la mission Bern, donc "la mobilisation doit se maintenir", selon lui.

Adossée à la colline des Impressionnistes qui domine la Seine, la villa ayant appartenu à Pauline Viardot, l'une des grandes musiciennes du XIXe siècle, est aujourd'hui fermée au public en raison de son délabrement. Il y a d'autant plus urgence que la Villa, une fois restaurée pour un coût de 3 millions d'euros, devra s'intégrer au projet de Centre européen de la musique, un complexe de 8 000 m flambant neuf destiné à la formation des jeunes artistes.

Recommande: