La série "La fabuleuse Mme Maisel" crée la surprise aux Emmy Awards

18 Septembre, 2018, 13:28 | Auteur: Sue Barrett

Des femmes assez politiques récompensées. La série dépeint une femme au foyer juive qui s'invente une nouvelle vie et fait scandale dans les années 1950, après avoir été trompée et quittée par son mari. Produite par le géant du commerce en ligne Amazon, elle a recueilli huit récompenses, si l'on ajoute les Creative Awards techniques.

Si "ceux qui attendaient un moment #MeToo pendant la cérémonie peuvent toujours attendre", épingle le quotidien dans un autre article à charge, c'est une femme qui a créé la surprise dans cette soirée "molle" et "en demi-teinte".

Mme Maisel, femme fabuleuse " a reçu lundi soir à Los Angeles l'Emmy Award de la meilleure comédie, après avoir déjà raflé plusieurs récompenses au cours de la cérémonie, dont celle de la meilleure actrice dans cette catégorie pour Rachel Brosnahan. La série phare de la plateforme en ligne Netflix a été un tremplin pour l'actrice de 34 ans, qui était jusqu'ici surtout connue pour ses apparitions à la télévision anglaise et a depuis décroché plusieurs rôles de premier plan. Absente l'an dernier en raison d'un calendrier de diffusion défavorable, la célébrissime série Game of Thrones de HBO était celle qui comptait le plus de nominations (22). En 2016, la saga du Trône de Fer avait récolté douze Emmy Awards, devenant la série la plus titrée depuis la création de ces récompenses en 1949.

Elle a notamment été consacrée "meilleure série dramatique", soit le prix le plus prestigieux, pour la troisième fois.

Artistiquement autant que statistiquement, le casting de "Game of Thrones" a ses chances avec la famille Lannister à l'avant-garde: Lena Headey (Cersei), Nikolaj Coster-Waldau (Jaime) et Peter Dinklage (Tyrion) ont été nominés, tout comme leur ennemie jurée Diana Rigg (Olenna Tyrell).

Enfin, c'est la série Barry qui repart avec l'Emmy Awards du Meilleur acteur décerné à Bill Hader pour son rôle de Barry Berkman/Barry Block et Henry Wilker qui joue Gene Cousineau, et qui obtient l'Emmy Awards du Meilleur acteur dans un second rôle.

Autre surprise, le western futuriste "Westworld" (HBO) et ses androïdes trop humains, récompensé à travers la Britannique Thandie Newton, Emmy du meilleur second rôle féminin. "Certaines se passent seulement 1000 ans avant Game of Thrones, d'autres 5000 ans avant". Seul Darren Criss, qui campe le tueur du designer, a triomphé, face à des pointures comme Antonio Banderas ("Pablo Picasso") ou Benedict Cumberbatch ("Patrick Melrose"). Et en plein discours, il a demandé sa compagne en mariage, pour ce qui doit être une première lors d'une cérémonie hollywoodienne.

"Tu te demandes pourquoi je n'aime pas t'appeler ma copine?", a lancé Glenn Weiss à son amie, Jan Svendsen, présente dans la salle. "Parce que je veux t'appeler ma femme".

Le réalisateur américain a conclu la séquence sous un tonnerre d'applaudissements, en offrant à sa future épouse l'alliance de sa mère, décédée deux semaines plus tôt.

Recommande: