Alerte aux inondations meurtrières dans le sud-est des Etats-Unis

17 Septembre, 2018, 03:13 | Auteur: Lynn Cook
  • Trajectoire prévue de l'ouragan Florence au 12 septembre 2018/AFP

Les premiers décès - une femme et son bébé tués par la chute d'un arbre sur leur maison en briques à Wilmington, en Caroline du Nord - ont été signalés huit heures plus tard.

Une autre femme, qui était souffrante, est morte car les secours n'ont pas pu parvenir jusqu'à elle à cause des arbres qui bloquaient les rues, selon une porte-parole du comté de Pender.

Selon plusieurs médias, une quatrième personne a trouvé la mort dans cet Etat un branchant un générateur.

La dépression "déverse des quantités monumentales de pluie", a mis en garde Roy Cooper, le gouverneur de Caroline du Nord (sud-est), l'Etat le plus durement frappé.

Après être entrée sur le continent, Florence a endommagé des immeubles, inondé des villes entières et privé de courant plus de 900 000 résidences et commerces. Et, selon les médias locaux, un homme de 77 ans est décédé dans le même comté après avoir été emporté par une rafale de vent.

"Nous sommes encore en plein dans la tempête et si, elle ne vous a pas atteints, elle le fera", a mis en garde M. Cooper, lors d'une conférence de presse.

Le niveau des rivières ayant augmenté jusqu'à atteindre des seuils inégalés, des milliers de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leur domicile par crainte que les prochains jours ne donnent lieu aux inondations les plus dévastatrices de l'histoire de la Caroline du Nord.

Dans la ville portuaire de Wilmington, des arbres ont été déracinés, des panneaux renversés et des vitres brisées sous la force du vent et des trombes d'eau.

Alors que la pluie venait de s'arrêter après être tombée sans discontinuer ou presque depuis que l'ouragan Florence a touché terre vendredi, Logan Sosebee a sorti son kayak pour transporter des vivres de l'autre côté de la rivière en crue.

Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l'abri loin du littoral de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie. Les rivières devraient frôler, voire battre, des records de crue et inonder de nombreuses régions dans ces deux États du Sud-Est.

A plus d'une centaine de kilomètres au sud, la célèbre station balnéaire de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, s'est transformée en ville fantôme.

Certains Américains évacuent tandis que d'autres se réapprovisionnent pour retourner se barricader chez eux, allant à l'encontre de toutes les dernières consignes de sécurité.

Et certaines zones inondées sont trop dangereuses pour que " nos secouristes interviennent ", a expliqué Jeff Byard.

Des volontaires, comme la "Cajun Navy" venue de Louisiane avec leurs bateaux à fond plat, apportent également leur aide.

La tempête devrait traverser l'ouest des Caroline dans la journée de dimanche puis remonter la vallée de l'Ohio et le nord-est des Etats-Unis lundi et mardi. Par ailleurs, afin d'éviter les pillages, un couvre-feu a été établir dans plusieurs localités de la côte atlantique.

Recommande: