VIDEOS. Le typhon Mangkhut sème le chaos et la mort en Asie

16 Septembre, 2018, 19:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Typhon Mangkhut

Le typhon Mangkhut, le plus violent de l'année, a fait au moins deux morts le 15 septembre aux Philippines, où il a frappé le nord du pays avec des vents violents et des pluies torrentielles.

Un peu plus de 105 000 personnes ont quitté leur domicile pour fuir les intempéries apportées par le typhon dans cette région principalement rurale et agricole. Les fermes de l'île, qui fournissent une part importante de la production philippine de riz et de maïs, ont été également inondées.

"Nous sommes déjà pauvres et voilà que cette tempête nous arrive", se lamente auprès de l'AFP Mary Anne Baril, 40 ans, dont les cultures ont été détruites dans la tempête. Nous n'avons pas d'autres moyens de survivre.

Les habitants de Luçon, la principale île des Philippines, où vivent des millions de personnes, barricadaient leurs fenêtres et renforçaient leurs toits pour éviter qu'ils ne soient arrachés par la tempête.

Les Philippines sont chaque année frappées par une vingtaine de typhons qui font généralement des centaines de morts et contribuent à ce que des millions de leurs habitants restent dans une situation de grande précarité. Ce dimanche, la police a annoncé qu'au moins 30 personnes avaient péri. Un précédent bilan faisait état de 25 morts. Parmi les victimes de Mangkhut, figurent notamment une jeune fille qui s'est noyée et un agent de sécurité tué par la chute d'un mur.

Le typhon, qui a dévasté les Philippines, atteint aujourd'hui le sud-est de la Chine: "c'est la plus grande alerte sur un typhon, au moment où Hong Kong plonge dans ce qui pourrait être la plus forte tempête jamais enregistrée", affirme le quotidien.

Mangkhut a semé le chaos dans cette ville, pulvérisant des vitres, déracinant des arbres et faisant osciller les tours d'habitation.

L'Observatoire météorologique exhortait depuis plusieurs jours la population à la plus grande prudence, parlant de la "menace considérable" qui pèse sur les côtes méridionales de la Chine.

Un Philippin porte un matelas dans une salle de classe utilisée comme centre d'évacuation à Tuguegarao au nord de Manille, le 14 septembre 2018. Les rues de l'ex-colonie britannique, d'ordinaire bondées, étaient totalement désertes et d'impressionnantes vagues déferlaient dans la baie pourtant protégée de Victoria Harbour.

400 vols annulés. La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific a prévu l'annulation de plus de 400 vols sur les trois prochains jours.

Les autorités de Macao, qui avaient été fortement critiquées pour leur manque de préparation lors du typhon Hato en août 2017, ont décidé la fermeture des 42 casinos de la ville, pour la première fois de leur histoire.

Un homme prend une photographie du typhjon qui balaie Hong Kong le 16 septembre 2018.

Nombreux sont les habitants qui ont scotché leurs vitres dans l'espoir de les consolider, au point que certaines échoppes ont fait monter samedi les prix des rubans adhésifs, victimes d'une razzia.

Les étagères des boulangeries et des supermarchés hongkongais se vidaient rapidement, les habitants stockant des provisions en vue de l'arrivée du typhon. Un phénomène identique avait été observé à Macao.

Après le typhon Jebi, le Japon frappé par un séisme meurtrierVIDEO.

Recommande: