Le chanteur Djamel Allam n'est plus — Kabylie

16 Septembre, 2018, 02:31 | Auteur: Sue Barrett
  • Le chanteur Djamel Allam n'est plus — Kabylie

L'auteur de " Thella " s'est éteint ce vendredi à l'âge de 71 ans dans un hôpital à Paris, en France.

Le chanteur kabyle Djamel Allam n'est plus. Avec sa disparition, a-t-il déploré, c'est un "pan de la musique algérienne d'expression kabyle qui s'effondre" et un de ses ambassadeurs qui vient de s'éteindre. L'illustre artiste a rendu l'âme après une longue maladie. Djamel Allam quitte la scène de la chanson kabyle après l'avoir occupé pendant presqu'un demi siècle. Ce qui a eu un effet incontestable surtout durant les années 70 et 80. Le romancier et ancien ministre de la Communication, Hamid Grine, a exprimé, dans un tweet, sa tristesse suite au décès de Djamel, dont il garde le souvenir d'un artiste au "grand cœur".

Né en 1947 à Béjaïa, Djamel Allam avait débuté sa carrière artistique en 1973. Djamel Allam a toujours privilégié la chanson, et surtout le travail sur la musique, sur toutes les autres considérations comme le combat identitaire et l'engagement, qui étaient l'apanage d'une grande partie des chanteurs kabyles de son époque. Djamel Allam a aussi joué dans plusieurs films et a composé des musiques de films.

Dans le cinéma, Djamel Allam a réalisé "Banc public", un court métrage sorti en 2012 et a été distribué dans le long métrage "Mostefa BenBoualaïd" du réalisateur Ahmed Rachedi.

Recommande: