Nîmes : il fonce sur la foule avec sa voiture, un attentat ?

14 Septembre, 2018, 11:23 | Auteur: Lynn Cook
  • La police scientifique s'est rendue sur place

Un automobiliste a blessé légèrement deux personnes dans la nuit de jeudi à vendredi à Nîmes, dans le sud de la France, en voulant foncer sur des piétons, avant que son véhicule ne soit arrêté par une barrière de sécurité, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon nos informations, les deux personnes se trouvaient à l'arrière des barrières anti-intrusion quand le véhicule a percuté contre. Je pense qu'avant l'attentat de Nice et la mise en place de ces barrières, il y aurait eu des victimes, et relativement nombreuses sur cette terrasse de café " Je tiens à rendre un hommage très appuyé à la ville de Nîmes qui a fait un très gros effort car elles coûtent très chers.

Cet homme n'apparaît pas dans les documents anti terroristes en notre possessionLa piste anti-terroriste semble écartée. Une enquête a été ouverte pour "tentative de meurtre".

Le pire a sans doute été évité de peu à Nîmes.

Le conducteur est un Nîmois de 32 ans et selon plusieurs témoins de la scène, interrogés par l'AFP, il aurait crié " Allahou akbar " au moment des faits. Dans un état de "relative confusion mentale" lors de son interpellation, l'homme a été hospitalisé, a ajouté le procureur.

Auprès de L'Express, le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, explique que l'automobiliste a d'abord tenté de fuir, "mais la population présente sur les lieux a tenté de l'interpeller en l'extrayant du véhicule".

La garde à vue du suspect pourrait être ordonnée dans les prochaines heures.

Recommande: