La Russie organise les plus grandes manœuvres militaires de son histoire

13 Septembre, 2018, 13:10 | Auteur: Lynn Cook
  • Grande manoeuvres: la Russie se prépare pour

"Vostok-2018 a démarré", a indiqué mardi le ministère de la Défense dans un communiqué, accompagné d'une vidéo montrant des véhicules blindés, des hélicoptères ou encore des avions en mouvement. Si l'objectif stratégique des exercices Vostok-2018 était de démontrer la puissance militaire de la Fédération de Russie à son ennemi potentiel, alors l'état-major l'a déjà atteint. "Il y aura comme un air de Zapad-81, mais en plus imposant d'une certaine manière", se félicitait d'ailleurs fin août le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, détaillant le contingent attendu: "300 000 soldats, 36 000 véhicules, 1 000 avions et 80 navires". "Aux yeux de l'armée russe, cette démonstration de force est similaire à " Zapad-81 " (Ouest-81) qui, il y a près de 40 ans, avait mobilisé entre 100 000 et 150 000 soldats du pacte de Varsovie en Europe orientale, les plus grandes manœuvres jamais organisées à l'ère soviétique".

La Russie "continuera de renforcer" ses forces armées, a promis jeudi le président russe Vladimir Poutine en assistant aux exercices Vostok-2018, organisés depuis mardi en Extrême-Orient russe, les plus vastes manœuvres militaires de l'histoire de la Russie.

Le dernier exercice de grande ampleur, Zapad 2017, avait officiellement impliqué 12 700 militaires. Une préoccupation à laquelle semble être sensible la Russie puisque selon le chef d'état-major Alexandre Guerassimovlle, la Russie a pris la peine d'inviter très formellement 91 observateurs provenant de 57 pays ainsi que des observateurs de la mission de communication de l'Otan et de l'ambassade de l'Union européenne. L'exercice est baptisé " Vostok-2018 " et se poursuivra jusqu'au 17 septembre en Sibérie orientale et dans l'Extrême-Orient russe. Toutes les composantes des armées sont concernées (air, terre, mer; conventionnel, nucléaire; contre-terrorisme, cyber, etc.), dans la perspective de conflits locaux ou planétaires.

Recommande: