Djokovic remporte son 14ème Grand Chelem en battant Del Potro — US Open

13 Septembre, 2018, 08:40 | Auteur: Ruben Ruiz
  • US Open- Après Wimbledon le phénix Djokovic plane sur New York

Début juin, "Djoko " quitte Roland-Garros au trente-sixième dessous, mis K.O. par la désillusion majuscule de son quart de finale perdu face à la surprise italienne Marco Cecchinato. À ce moment-là, il court après l'envie et la forme depuis deux ans et son sacre tant convoité sur la terre battue parisienne.

Mi-juillet pourtant, il reconquiert Wimbledon.

S'il l'emporte ce dimanche, le "Djoker " empocherait le 14e tournoi du Grand Chelem de sa carrière.

C'est un troisième titre pour le joueur de 31 ans à Flushing Meadows, après 2011 et 2015. Et à peine deux mois plus tard, le phénix Djokovic règne désormais sur New York. Lundi, le protégé de Marian Vajda se réinstallera sur le podium mondial, au troisième rang. Le droit l'avait régulièrement handicapé entre fin 2008 et début 2010, mais c'est le gauche qui l'avait forcé à écourter sa saison en 2012, dès Wimbledon, après son élimination au deuxième tour.

Djokovic / Del Potro (US Open 2018) : sur quelle chaîne suivre la finale hommes ?
US Open - Après Wimbledon, le phénix Djokovic plane sur New York

Avec ce sacre, Novak Djokovic s'offre non seulement une 3ème victoire sur ce tournoi américain et un deuxième Grand Chelem de l'année, mais il en profite pour revenir parmi les grands au niveau des records. Ce clan, c'est celui des mutants, des génies du tennis qui sont aussi des assassins à sang froid, dont la soif de vaincre n'a d'égal que l'implacable résilience devant les gigantesques épreuves qui pavent la route d'un triomphe en Grand Chelem. Je suis très triste d'être le perdant de cette finale.

D'entrée de match, le Sud-Américain de 29 ans a servi et frappé fort. Mais une série soudaine de fautes lui a coûté un bris à 4-3, alors qu'il menait 40-0 sur son service, puis la première manche dans la foulée. Le Serbe n'a ensuite perdu qu'un point sur sa mise en jeu, pour boucler la manche en 37 minutes.

Dans un stade très nettement acquis à la cause de son adversaire - "Ole, ole, ole, ole, Delpo, Delpo!" Il a renoncé juste après avoir cédé le deuxième set. De nouveau plus percutant, le grand Argentin (1,98 m) obtient enfin ses premières occasions de break, après 1h20 min. Il recolle à 3-3 et obtient même trois balles de 5-3, tandis que Djokovic est irrité par le bruit du public. Son nouvel envol ne fait plus aucun doute.

Recommande: