Apple trébuche en Bourse après un tweet de Donald Trump

11 Septembre, 2018, 20:04 | Auteur: Aubrey Nash
  • Bientôt des produits Apple plus chers en raison des tarifs douaniers ?

En effet, Donald Trump a récemment averti la marque à la pomme que si la société continuait de faire fabriquer ses produits en Chine, tous les produits qu'elle y confectionne se verraient imposer de lourdes taxes.

Bien sûr, il reste la possibilité, évoquée par Trump, qu'Apple fasse fabriquer ses usines aux Etats-Unis; sauf que cette proposition n'est bien sûr pas réaliste pour un sou: il faudrait en effet de longues années pour qu'Apple puisse transférer ses outils de production aux Etats-Unis, alors que les taxes seront appliquées dans les jours qui suivront leur promulgation.

"Notre crainte avec ces droits de douane, c'est que les États-Unis soient les plus durement touchés, ce qui entraînera une baisse de la croissance américaine, de la compétitivité et des prix plus élevés pour les consommateurs américains", déclare la firme de Cupertino dans sa lettre.
Car non seulement la plupart des entreprises technologiques américaines font assembler leurs produits en Chine et en Asie du Sud-Est pour des raisons de coût de la main d'oeuvre, mais les composants de ces appareils sont aussi, pour la plupart, conçus en Asie, même si Apple, comme d'autres géants de la Silicon Valley, tente de réduire sa dépendance envers ses fournisseurs.

Apple avait déclaré la veille qu'une partie importante de ses produits, dont l'Apple Watch, serait probablement affectée par de tels droits de douane; il n'avait fait aucune mention de l'iPhone.

L'Apple Watch, le HomePod, l'Apple Pencil et le Mac Mini, qui sont des produits phares de l'entreprise, figurent également dans cette liste.

Selon un courtier américain, toujours cité par BFM TV, Apple devrait augmenter de 20 % le prix de ses produits si les chaînes de fabrication étaient rapatriées aux Etats-Unis.

Après les péripéties du week-end entre la lettre de Tim Cook et le tweet de Donald Trump, les analystes ont planché d'arrache-pieds pour estimer l'impact potentiel de la réforme fiscale. Pour le président américain, cette solution est simple et entraînerait un impôt zéro pour Apple. Commencez maintenant à bâtir de nouvelles usines.

Recommande: