Un quart des Américains ont effacé l'appli Facebook

10 Septembre, 2018, 02:05 | Auteur: Lynn Cook
  • États-Unis : Facebook a perdu un quart de ses utilisateurs en un an

Ce dernier a été réalisé auprès d'Américains adultes inscrits sur Facebook du 29 mai au 11 juin 2018, à la suite des révélations faites à propos de l'entreprise Cambridge Analytica. Voilà qui peut peut-être partiellement s'expliquer - assez ironiquement - par la popularité de Facebook parmi la population plus âgée.

L'étude ne fait pas non plus état des Américains ayant fermé leur compte Facebook (supprimer l'application ne signifie pas quitter le réseau social).

Un quart (26%) des utilisateurs de Facebook aux Etats-Unis ont supprimé de leur smartphone l'application du réseau social depuis un an, selon un sondage publié mercredi par l'institut indépendant Pew Research Center.

Au total, 74% des utilisateurs ont déclaré avoir pris au moins l'une des trois décisions susmentionnées au cours de l'année écoulée. Et 65 % auraient ajusté leurs paramètres de confidentialité sur le réseau social. Tout semble indiquer que les gens se font de la sorte plus critiques au niveau de leur utilisation du média social ou à tout le moins s'intéressent pour la première fois de près à leurs paramètres de confidentialité.

Cependant, cette décision prise par les américains de réviser leur relation avec la plateforme Facebook est fortement nuancée par les tranches dâge.

Sans surprise, le mouvement est encore plus marqué chez les 18-29 ans: 44% affirment avoir effacé l'application de leur téléphone portable entre juin 2017 et juin 2018. Cela comprenait 54 pour cent des personnes qui ont mis à jour leurs paramètres de confidentialité, et 42 pour cent des personnes qui ont choisi de cesser d'utiliser l'application pour "plusieurs semaines" ou plus, selon le Daily Herald.

Selon vous, Facebook devrait sinquiéter de la perte de ses jeunes utilisateurs?

Notamment, ces données s'appliquent uniquement à Facebook, il est donc tout à fait plausible que certaines personnes réduisent le temps passé sur Facebook et le réinvestissent sur d'autres réseaux sociaux.

Recommande: