Joseph DaGrosa en dit un peu plus sur son projet — Girondins

10 Septembre, 2018, 11:27 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Joseph DaGrosa :

Joseph DaGrosa s'est livré sans détour. "Nous voulons investir dans ce centre de formation puisque nous pensons que c'est l'avenir du club". "Clairement, il aime l'équipe, mais nous n'avons pas trouvé d'accord financier", a simplement expliqué à RMC l'homme d'affaires américain, pour qui Bordeaux n'a tout simplement pas pu s'aligner sur les demandes de Thierry Henry, qui aurait réclamé un salaire de 200.000 euros par mois.

"Mais parfois, de manière radicale, malheureusement, les gens ne sont pas d'accord et nous ne sommes pas tombés d'accord financièrement".

DaGrosa a par ailleurs précisé qu'un désaccord financier a été à l'origine de l'arrêt des négociations entre Bordeaux et Thierry Henry, pressenti pour devenir l'entraîneur des Girondins. "Quand on regarde spécifiquement notre projet, nous comptons agir comme des bienfaiteurs pour le club".

"Nous avons eu l'opportunité de rencontrer Thierry Henry à New York il y a quelques semaines. Notre honneur est en jeu", a déclaré l'homme d'affaires new-yorkais âgé de 54 ans.

Il a évoqué "une période de transition de deux ou trois ans, avec des investissements dans le club, en mettant les bons joueurs au bon endroit". Il est remarquable. J'ai un immense respect pour lui. "Notre ambition est de nous qualifier en Ligue Europa de manière régulière et viser la Ligue des champions". "Je m'élève personnellement contre les allégations, contre un supposé argent sale", a-t-il conclu. King Street représente une gestion de 20 milliards d'investissements, Fortress 40 milliards de fonds, c'est notre garantie.

Recommande: