Serena Williams en finale un an après sa maternité — US Open

08 Septembre, 2018, 23:20 | Auteur: Ruben Ruiz

Tranquillement, Naomi Osaka continue son petit bonhomme de chemin dans cette édition de US Open.

A une marche de l'exploit: un an après sa maternité, Serena Williams est, à bientôt 37 ans, aux portes d'un 24e sacre majeur qui lui permettrait d'égaler le record absolu de titres en Grand Chelem, à l'US Open.

Naomi Osaka n'a peut-être que 20 ans, mais elle peut déjà se targuer d'être devenue la première Japonaise de l'ère moderne à atteindre la finale d'un tournoi du Grand Chelem.

"Serena et moi, on se parle quelquefois, mais ce qu'elle a réussi est vraiment remarquable", a indiqué Woods en marge du BMW Championship, avant-dernière épreuve de la saison sur le circuit nord-américain de golf (PGA), dont il est 12e à mi-parcours. Il estime que l'Américaine est plus prête qu'à Wimbledon, où elle avait échoué en finale.

Elle rejoindrait par la même occasion le cercle fermé des mères redevenues championnes. Après avoir donné naissance à sa fille, elle a connu de graves complications.

Jadis, chaque fois que Williams terminait un tournoi du Grand Chelem sans décrocher le trophée, les observateurs se disaient simplement qu'elle serait la favorite pour l'emporter lors du prochain.

Déjà sextuple lauréate de l'US Open (1999, 2002, 2008, 2012, 2013 et 2014), Serena s'emparera d'un autre record si elle s'impose samedi: celui du plus grand nombre de titres à New York dans l'ère Open. Une première pour le Japon en finale d'un Grand Chelem.

Recommande: