US Open: Nadal-Del Potro, souviens-toi l'été dernier - Autres

07 Septembre, 2018, 22:10 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Auteur de 33 coups gagnants pour 24 fautes directes

Après un premier set accroché, Coric a lâché prise. C'est à Flushing Meadows qu'il a soulevé son unique trophée en Grand Chelem, en 2009.

Victorieux de John Isner lors des quarts de finale de l'US Open, Juan Martin Del Potro retrouvera Rafael Nadal sur les courts américains. Particulièrement solide au service - il ne l'a jamais cédé -, le numéro 3 mondial attend en demi-finale le vainqueur du match entre Rafael Nadal et Dominic Thiem programmé en session de nuit.

Laissé enfin en paix par ses poignets et fort du meilleur classement ATP de sa carrière, "Delpo" a su surmonter la frustration d'un premier set perdu sans avoir concédé la moindre balle de break, au jeu décisif. Une fois parvenu à s'emparer de l'engagement du redoutable serveur américain en début de deuxième manche (3-1), il a solidement pris les commandes de la partie pour s'imposer en 3h30 environ. S'appuyant toujours sur son grand service et son puissant coup droit, Del Potro repousse une balle de break d'entrée de quatrième manche et revient à la hauteur du Suisse grâce à un coup droit monumental (vidéo à 7'23), soulevant la foule du Arthur Ashe Stadium. Au point de signer une série de huit jeux consécutifs, de 2-4 dans le premier set à 4-0 dans le second.

Isner a connu l'une des meilleures saisons de sa carrière, remportant deux titres sur surface dure en plus d'atteindre pour la première fois les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, à Wimbledon. Mais avant de battre Robin Soderling en finale, Roger Federer avait plus que souffert en demie contre la poutre - autre surnom affublé à Del Potro à cause de son physique longiligne - l'Helvète s'imposant finalement 3-6 7-6 (5) 2-6 6-1 6-4.

Si sa combativité exceptionnelle n'a aucune raison de lui faire défaut, le Majorquin de 32 ans risque d'être entamé physiquement, en particulier à l'approche de la dernière ligne droite de la saison.

Depuis, le Serbe de 31 ans tutoie de nouveau les sommets depuis son sacre du renouveau à Wimbledon mi-juillet, suivi d'un titre à Cincinnati qui en a fait le premier joueur à détenir la collection complète des trophées en Masters 1000.

Recommande: