Les rides du front : un signe de risque cardiovasculaire ?

02 Septembre, 2018, 19:05 | Auteur: Jonathan Ford
  • Edition numérique des abonnés

A l'occasion du Congrès ESC (Société Européenne de Cardiologie.) 2018 qui se tenait du samedi 25 au mercredi 29 août 2018 à Munich (Allemagne), les chercheurs toulousains de l'équipe du docteur Ferrière ont révélé leurs résultats après analyse d'une étude sur le vieillissement, et ils sont surprenants: l'intensité des rides horizontales sur le front pourrait avoir un rapport direct avec le risque de maladies cardiaques.

L'apparence extérieure: un indicateur de santé?

Or, des facteurs préventifs existent pour enrayer ces affections graves, comme une meilleure alimentation, l'absence de consommation de tabac ou d'alcool ou encore la pratique d'une activité physique régulière. Leur facteur risque est dix fois plus élevé qu'une personne sans ride visible sur le front.

Ils ont suivi pendant vingt ans un groupe de 3200 adultes âgés de 32, 42, 52 et 62 ans, en bonne santé au début de l'étude. Les chercheurs reconnaissent toutefois que "ces différences étaient moins significatives après avoir pris en compte d'autres paramètres".

D'autres études vont-être menées pour confirmer ces premières constatations qui semblent prouver que, indépendamment de l'âge et des "comportements à risque", l'intensité des rides pourrait bien être synonyme de problèmes cardiovasculaires.

"Des recherches plus poussées doivent être menées pour identifier la cause de ce lien entre rides du front et maladies cardiovasculaires", conclut l'étude.

Les scientifiques ont ensuite émis 2 hypothèses pour expliquer cette corrélation entre la profondeur des rides et la mortalité cardiovasculaire.

" L'apparition de rides et l'apparition de cette affection sont toutes deux liés à des changements similaires dans les cellules".

2 Les vaisseaux sanguins au niveau du front étant plus fins qu'ailleurs, ils seraient plus sensibles au dépôt de lipides. Il faut donc les prendre avec des pincettes. La plupart des autres études validées sur la santé cardiovasculaire portaient sur des milliers des personnes au minimum, afin d'apporter des éléments de preuve décisifs.

Avec de légères rides (score de 1), les participants avaient cinq fois plus de chances de mourir d'une maladie cardiaque. Le risque cardiovasculaire a également été analysé.

Recommande: