Stéphane Bern quittera sa mission s'il n'est qu'un "cache-misère" — Patrimoine

01 Septembre, 2018, 16:07 | Auteur: Sue Barrett
  • Stéphane Bern quittera sa mission s'il n'est qu'un

L'animateur télé Stéphane Bern a affirmé qu'il quitterait sa mission sur le patrimoine s'il n'est qu'un "cache-misère", dans un entretien accordé ce vendredi aux journaux du groupe Ebra, en précisant qu'il y verrait "plus clair" d'ici la fin de l'année.

Des millions attendus pour le patrimoine: un grand loto est lancé à partir de lundi pour restaurer des monuments historiques en péril, piloté par l'électron libre Stéphane Bern qui veut mobiliser les Français autour de cette opération inédite.

"On a l'impression qu'il n'y en a que pour Versailles", bouillonne également celui qui réalise sa mission patrimoine bénévolement. Alors que son "loto patrimoine", dont les gains devront permettre de financer la restauration d'églises, est organisé en amont des Journées européennes du patrimoine, le 14 septembre, il assure "ne pas faire de coup d'éclat". Au total, 12 millions de tickets grand format seront ornés de 13 des 18 principaux monuments choisis, et vendus 15 euros pièce. "Et pendant ce temps, on me laisse me décarcasser pour trouver 20 millions d'euros pour le patrimoine vernaculaire des petits villages", a-t-il regretté à quelques jours du lancement de L'émission patrimoine, programme court diffusé sur France 2 à 20h35.

Autre point de discorde entre le gouvernement et Stéphane Bern: la loi Elan, qui ouvre la possibilité de se passer de l'avis conforme des architectes des bâtiments de France. "J'essaie simplement d'être exemplaire dans la défense du patrimoine", a-t-il indiqué au Parisien ce vendredi soir. (...) Si tout cela n'est qu'un effet d'annonce, je partirai. "Je ne veux pas être un cache-misère", insiste l'animateur.

"A la fin de l'année, on y verra plus clair", dit-il dans cet entretien. Ce que je voudrais, c'est que les Français me donnent raison. "Y compris contre le gouvernement et certaines personnes dans les ministères", ajoute Stéphane Bern, nommé à la tête de la mission sur le patrimoine par le président Emmanuel Macron. "On saura si le loto du patrimoine est un succès".

Recommande: