La Commission européenne va proposer la suppression de l'heure d'hiver

31 Août, 2018, 19:00 | Auteur: Sue Barrett
  • L’Union européenne veut abandonner le changement d’heure

Plus de 80% des Européens qui ont participé à un sondage en ligne sur cette question ont plaidé pour un abandon du changement d'heure.

On ne remettra peut-être plus jamais les pendules à l'heure.

Le Parlement européen et les États membres doivent approuver la disparition du changement d'heure.

La Commission européenne discutera le 30 août des résultats de l'enquête.

Initialement, le changement d'heure, instauré en France en 1975, avait pour objectif principal de limiter la consommation d'énergie.

"Nous allons maintenant agir en conséquence et préparer une proposition législative pour le Parlement européen et le Conseil (qui représente les Etats membres, ndlr), qui décideront ensuite ensemble", a-t-elle précisé. "Ils sont d'avis que l'Europe doit rester à l'heure d'été". À l'origine mis en place pour réaliser des économies d'énergie, ce dispositif est accusé de produire des effets négatifs sur la santé humaine.

Plusieurs pays, comme la Finlande, la Lituanie, la Suède ou la Pologne, insistent pour que l'UE abroge la directive sur le passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver et inversement.

Cette décision fait suite à une consultation populaire, durant laquelle des millions de citoyens européens devaient se prononcer depuis le début du mois de juillet jusqu'au 16 août dernier. Tous les États européens changent d'heure le dernier week-end de mars et le dernier week-end d'octobre. Les études démontrant un accroissement des accidents de la route ou des troubles du sommeil lors du changement d'heure, doivent être prises au sérieux " expliquait-elle en février, au moment du débat.

Les résultats de la consultation publique laissent apparaître que les Allemands sont particulièrement intéressés par le sujet, puisque 3,79% de leur population ont répondu au questionnaire.

"Il ne s'agit pas d'un référendum", a argué Alexander Winterstein, expliquant que d'autres éléments avaient été pris en compte par la Commission comme des "études scientifiques".

Recommande: