Booba et Kaaris en prison : des vidéos diffusées sur Internet

20 Août, 2018, 12:36 | Auteur: Sue Barrett
  • Les deux rappeurs et neuf membres de leurs clans respectifs seront jugés pour violences aggravées le 6 septembre à Créteil

Une enquête interne a été ouverte et le parquet a été saisi. Plusieurs médias ont largement relayé les photos et vidéos circulant sur les réseaux sociaux. Dernière preuve en date, un selfie diffusé sur le compte Instagram @nikelebuzz ce vendredi 17 août et sur lequel on aperçoit, en second plan, le rappeur Kaaris.

Le Parisien rapporte également qu'un compte Facebook a publié une capture d'écran de la fiche de détenu de Kaaris provenant d'un logiciel de l'administration pénitentiaire. Ce dernier document comprend des informations sur le détenu, notamment son solde de cantine (argent provisionné en prison), qui n'ont pas vocation à circuler, a souligné la DAP, en annonçant l'ouverture d'une enquête interne au sein de l'établissement pénitentiaire. Jusque-là, la situation n'entraîne aucun problème grave, mis à part qu'être en possession d'un téléphone portable est une entrave au règlement de la prison. De source syndicale à Fresnes (Val-de-Marne), un téléphone a également été saisi dans la cellule du détenu auteur du selfie. Des téléphones portables ont été retrouvés dans celles de Kaaris et du détenu qui a pris la photo.

En 2016, plus de 33.000 téléphones mobiles ont été saisis dans les prisons françaises, qui comptaient alors autour de 68.000 détenus. Pour les surveillants, ces fuites n'ont rien d'exceptionnel car les fouilles des téléphones portables ne sont plus systématiques dans les centres de détention. Des images vraisemblablement prises et diffusées sur les applications Snapchat et Instagram.

Une enquête interne a été ouverte et le parquet saisi.

En théorie, seul le personnel pénitentiaire a théoriquement accès à ces documents, qui proviennent du logiciel de l'administration.

Recommande: