Un hommage trois étoiles pour Joël Robuchon à Poitiers

19 Août, 2018, 17:28 | Auteur: Sue Barrett
  • Le chef Joël Robuchon est décédé le 6 août à l'âge de 73 ans.- Relax News- courtesy of l'Atelier de Joël Robuchon  Gérard Bedeau

Les toques du monde entier rendent hommage au chef le plus étoilé ce vendredi.

Les obsèques de Joël Robuchon, qui a succombé à un cancer à Genève (Suisse), ont eu lieu une semaine plus tôt dans l'intimité, selon le vœu de sa famille. Sur le parvis et à l'intérieur de la cathédrale de la ville natale du Chef le plus étoilé au monde avaient été accrochés des posters géants où il figure habillé de noir, comme à son habitude, et souriant. Parmi eux, les illustres et multi-étoilés Michel Guérard, André Dutournier, Alain Ducasse notamment.

Parmi les cuisiniers présents dans la cathédrale figureront aussi une centaine de titulaires du Meilleur Ouvrier de France, comme l'était Joël Robuchon. La fille de Paul Bocuse, Françoise Bernachon-Bocuse, devait assister à la cérémonie pour représenter son père, décédé en janvier dernier. "Il représentait aussi ce symbole du travail de la main, de l'artisan", confie Michel Guérard, le chef d'Eugénie-les-Bains (Landes).

Il faut dire que Joël Robuchon avait fait ses premiers pas en cuisine à 15 ans comme apprenti dans un restaurant du village de Chasseneuil-du-Poitou, à 11 km de Poitiers. "Il était un artisan hors pair, un palais d'exception, l'excellence dans la simplicité", racontait, la voix secouée par l'émotion, le chef Éric Briffard, ancien second de Robuchon.

Pour ce livre intitulé "Cuisiner avec son coeur", Robuchon a accepté de confier quelques-unes de ses recettes, à titre gracieux, parmi lesquelles l'artichaut rôti sur purée onctueuse, tomate ancienne relevée de sumac, bouillon détox à la volaille.

Une délégation du Japon, un pays dont Joël Robuchon était épris et où il avait tissé des liens étroits en ouvrant trois restaurants étoilés à Tokyo, sera présente à cet hommage. À ma connaissance, il est le premier chef français à avoir maîtrisé la sauce soja... Les plus grands noms de la cuisine française et étrangère étaient réunis à Poitiers, dans la Vienne. "Hirohisa Koyama, 69 ans, chef japonais avec 5 restaurants à Tokyo et Osaka, collaborait avec Robuchon depuis 30 ans".

Après la messe, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, un autre Poitevin ami du chef défunt, doit s'exprimer, ainsi notamment que les chefs Guy Savoy, Jacques Maximin et Eric Bouchenoire, qui fut le fidèle second de Joël Robuchon pendant une trentaine d'années. Jean-François Girardin, le président des Meilleurs ouvriers de France, ou le chroniqueur gastronomique Périco Légasse devaient également lui rendre un dernier hommage.

Recommande: