Trump annule son projet de défile militaire et se rendra en France

19 Août, 2018, 17:22 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump se rendra à Paris pour le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale

Quand on leur a demandé de nous chiffrer un prix pour la tenue d'un grand défilé militaire de célébration, ils voulaient un montant si ridiculement élevé que je l'ai annulé.

"Peut-être ferons-nous quelque chose l'année prochaine à Washington quand le prix aura NETTEMENT BAISSE". Maintenant nous pouvons acheter quelques avions de chasse de plus! Un budget de plus de 90 millions de dollars Mais, jeudi, le Pentagone a annoncé que le défilé prévu le 10 novembre 2018 avait finalement été repoussé, possiblement à 2019.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé ce vendredi qu'il sera à Paris le 11 novembre dans le cadre de la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.

Mais le département américain de la Défense a annoncé hier que le projet était reporté.

LIRE AUSSI "Non au défilé militaire voulu par Trump!". La Maison Blanche évoquait alors des sommes allant de dix à trente millions de dollars.

Mais l'envie de Donald Trump d'organiser un tel évènement avait suscité critiques et interrogations sur l'utilisation de l'argent public. La cérémonie devait se tenir à l'occasion du Veterans Day qui rend hommage aux anciens combattants. Un grand spectacle dans les airs aurait été notamment programmé.

Impressionné par le défilé du 14-Juillet En début d'année, la Maison Blanche avait annoncé que le Président souhaitait un défilé pour mettre en avant la puissance militaire américaine.

Un peu plus tôt jeudi, un responsable américain a confié à l'AFP que le budget estimé pour organiser un tel événement dépassait les 90 millions de dollars, soit plus de trois fois le montant initialement envisagé.

L'année dernière, le président américain, reçu en grande pompe par Emmanuel Macron, avait assisté au 14 juillet à Paris. "Nous avions à l'origine pensé au 10 novembre 2018 pour cet événement mais nous nous sommes mis d'accord pour examiner les possibilités en 2019".

Dans une colonne pour les Conservateurs Américains, historien Andrew J. Bacevich a écrit la critique de la parade, en l'appelant "encore un de plus à l'expression de la présidente du narcissisme", faisant valoir que les défilés militaires sont une perte de temps et d'argent, en soulignant que les défilés utilisé pour être jeté à l'honneur des victoires, tandis que Trump est un "défilé-sans-une-victoire".

En février dernier, 61% des électeurs américains étaient opposés à un tel défilé, selon un sondage réalisé par l'institut Quinnipiac.

Pas de défilé militaire à Washington mais une possible présence lors des commémorations de la Grande Guerre à Paris.

Recommande: