Drame de Gênes : funérailles d'État après l'effondrement du pont

18 Août, 2018, 13:44 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le pont dit Morandi de Gênes s'est effondré ce mardi 14 août à Gênes en Italie

Alors que des funérailles nationales sont prévues ce samedi à Gênes (Italie), la protection civile annonce ce matin avoir découvert de nouvelles victimes dans les décombres du pont Morandi qui s'est effondré mardi. Ils ont été enterrés vendredi après-midi dans leur ville, une commune de Naples (sud), en présence d'une immense foule à l'extérieur de l'église.

Depuis la catastrophe du pont de Gênes, Luigi Di Maio et Matteo Salvini, les deux chefs de file populistes du gouvernement italien, se livrent à une surenchère dans l'indignation, au risque de retours de bâton. Vendredi, les familles veillaient leurs morts à Gênes, dans une chapelle ardente, hagardes devant les cercueils recouverts de fleurs. Autour d'une photo d'un défunt souriant, une famille embrassait le cercueil, y posait des petits mots écrits à la main.

Le président italien Sergio Mattarella, les présidents des deux chambres du Parlement, la plupart des ministres ainsi que des représentants de gouvernements étrangers, mais aussi, selon les médias, les principaux dirigeants d'Autostrade per l'Italia, la société gestionnaire de l'autoroute.

Le gouvernement a annoncé vendredi que le procédure de révocation de la concession du tronçon de Gênes avait été officiellement enclenchée dans un courrier envoyé à cette entreprise.

"Si j'avais été un dirigeant d'Autostrade per l'Italia, j'aurais suspendu quelques péages, mais dans l'heure qui a suivi" le drame, a aussi lancé l'autre vice-Premier ministre, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite).

"Nous ne pouvons pas attendre la justice pénale", a fait valoir le chef du gouvernement, Guiseppe Conte. La maison mère, la société Atlantia (contrôlée par la famille Benetton), réunira son conseil d'administration le lendemain. La holding de Benetton, Edizione (l'actionnaire de référence), a affirmé qu'elle ferait tout pour mettre au jour les responsabilités dans ce drame. La reconstruction du pont, qui pourrait "être achevée dans les cinq mois" une fois le site accessible, devrait également se faire à ses frais.

Atlantia, dont le titre a plongé en bourse, a critiqué une annonce gouvernementale faite "en l'absence de toute certitude sur les causes effectives" du drame.

Elles n'ont pas été formellement identifiées mais selon les médias italiens, il s'agit d'une famille, un couple et leur fillette de neuf ans.

La Commission européenne a réagi en assurant avoir encouragé l'Italie à investir dans ses infrastructures et en rappelant que les États membres étaient "libres de fixer" leurs priorités. Pour la reprise du championnat de football ce week-end, les joueurs observeront une minute de silence et porteront un brassard noir. Samedi, journée de deuil national pour les victimes, les lumières sur les bâtiments emblématiques de Rome comme le Colisée, la fontaine de Trevi et la place du Capitole, resteront éteintes de 22h00 à 23h00.

Recommande: