300 prêtres "prédateurs" auraient agressé sexuellement 1000 enfants — Pennsylvanie

17 Août, 2018, 04:47 | Auteur: Lynn Cook
  • USA une enquête accuse 300 prêtres de pédophilie plus de 1.000 enfants victimes

Ces agressions et viols auraient été couverts par l'Eglise catholique de cet Etat américain, a révélé le rapport.

Le nombre réel d'enfants victimes d'agression pourrait être de plusieurs milliers, car des archives secrètes de l'Église ont été perdues et aussi parce que certaines victimes ont eu peur de se manifester, selon un jury populaire qui a rédigé un rapport sur cette enquête. "Durant des décennies", ont écrit les membres du jury dans leur rapport, détaille Le Monde.

D'après le magistrat, ces prêtres se sont servis de "la foi comme d'une arme" pour faire taire leurs victimes, prenant l'exemple de l'un d'entre eux qui aurait décrit à des enfants comment "Marie devait lécher Jésus pour qu'il reste propre après sa naissance", afin d'obtenir des fellations.

Par contre, seulement deux prêtres ont été inculpés, puisque les autres cas, remontant à plusieurs années, sont frappés par la prescription et ne peuvent être poursuivis pénalement.

Il cite le cas d'un prêtre ayant abusé de cinq soeurs, dont la plus jeune n'avait que 18 mois au début des faits présumés.

En procédure pénale américaine, le ministère public peut soumettre des faits à un jury populaire, qui décidera s'il y a ou non matière à poursuites. L'enquête met également en cause des policiers pour avoir refusé d'enquêter sur des accusations visant les prêtres. Ils expliquent "reconnaître que beaucoup de choses ont changé [au sein de l'Eglise catholique] ces quinze dernières années", mais soulignent que les deux inculpations montrent que "les abus d'enfants au sein de l'Eglise n'ont pas disparu".

Malgré des réformes institutionnelles, "les hauts responsables de l'église ont le plus souvent échappé à leurs responsabilités", poursuit le rapport.

Après les scandales aux Etats-Unis, en Australie, en France et récemment au Chili, le Pape avait promis de plaider pour une révision de la prescription et de punir les évêques qui protègent les pédophiles.

L'enquête vise 301 prêtres, dont certains sont morts. "Tant que cela ne change pas, nous pensons qu'il est trop tôt pour refermer le chapitre des scandales sexuels de l'église catholique".

L'organisation Bishop Accountability comptabilise 6721 prêtres accusés d'abus sexuels aux États-Unis (photo d'illustration).

Fin juillet, le pape François a accepté la démission du célèbre cardinal Theodore McCarrick, accusé d'abus sexuels sur un adolescent.

Les agissements de l'archevêque Bernard Law ont été au coeur d'une vaste enquête du Boston Globe, qui a reçu le prix Pulitzer avant de faire l'objet d'un film, "Spotlight", couronné des Oscars du meilleur film et du meilleur scénario en 2016.

Recommande: