L'euro baisse face au dollar, accalmie sur la livre turque

16 Août, 2018, 08:38 | Auteur: Aubrey Nash
  • La Turquie annonce un plan pour enrayer la chute de la livre                         En savoir plus

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne s'échangeait à 1,1333 dollar, en très légère baisse contre 1,1344 dollar mardi vers 21H00 GMT. L'économie turque a été jusque là construite sur un taux de change élevé qui permettait d'attirer les capitaux et de favoriser une croissance économique fictive concernant les biens à forte valeur ajoutée mais réelle à propos des biens moyenne/basse gamme, ce qui a favorisé l'enrichissement de la classe moyenne et certains de ses entrepreneurs dont l'expertise est souvent reconnue en Europe et en Afrique.

La libération du pasteur évangéliste américain, Andrew Brunson, soupçonné de terrorisme - pomme de discorde entre Washington et Ankara - n'est, elle, pas à l'ordre du jour. Elle avait déjà cédé plus de 5 % face au billet vert, jeudi dernier. Vers 5h GMT, elle est tombée à 125,15 yens, son plus bas niveau depuis fin mai.

L'euro baissait mardi face au dollar, après de mauvais chiffres sur la production industrielle en zone euro, tandis que la livre turque se reprenait. Depuis une semaine, la monnaie turque a plongé, perdant jusqu'à 18% dans la plus grosse chute enregistrée depuis 2001.

"L'environnement actuel est de plus en plus inquiétant pour les marchés émergents".

Mais la décision qu'attendaient les marchés, une hausse des taux d'intérêt pour juguler l'inflation galopante, n'ayant pas été annoncée, les promesses de la banque centrale " auront probablement un effet limité", a jugé Connor Campbell, analyste pour Spreadex. "Les investisseurs ont énormément parié sur sa baisse ces derniers temps et ne peuvent pas continuer à descendre indéfiniment sans un peu de mouvement inverse", a-t-il estimé. Erdogan attribue cette baisse brutale de la livre turque à un complot politique. En outre, le ministre des Finances, Berat Albayrak avait indiqué, dans un entretien au quotidien Hurriyet, que la Turquie mettrait en oeuvre dans la journée un plan d'action économique à la suite de la chute de la monnaie nationale.

La livre turque est repartie à la hausse lundi, après son plus bas de 7,24 par dollar, la Banque centrale de Turquie ayant annoncé qu'elle fournirait toute la liquidité nécessaire aux banques, ainsi qu'une réduction des coefficients de réserves obligatoires (RO) exprimés en livre turque et en devises.

Elle promet également de "fournir aux banques toutes les liquidités nécessaires".

"La livre turque a continué à se reprendre grâce aux mesures engagées par les autorités pour restreindre la spéculation" sur la monnaie, a remarqué Marc Chandler de Brown Brothers Harriman.

L'effondrement de la livre turque, une aubaine pour les touristes français?

Recommande: