A suivre aujourd'hui — Air France KLM

16 Août, 2018, 12:02 | Auteur: Aubrey Nash
  • Des avions d'Air France àsur le tarmac de l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle le 7 août 2018

Dans une lettre envoyée à KLM - alliée d'Air France - le syndicat des pilotes de ligne néerlandais (VNV) réclame à la compagnie un allègement de la charge de travail ainsi qu'une augmentation des salaires. Le ministère de l'Economie s'est aussi refusé à tout commentaire.

La chasse à la perle rare s'accélère chez Air France-KLM.

Contactée par l'AFP, Air France-KLM s'est bornée à indiqué que "le processus de nomination continue", mais que "rien n'est décidé pour l'instant" sans confirmer la tenue d'un conseil d'administration jeudi.

Le candidat à la succession de Jean-Marc Janaillac, PDG démissionnaire en mai après un vote-sanction du personnel sur les salaires, doit faire sienne "la défense des intérêts de notre compagnie nationale" et avoir "une connaissance fine (.) du modèle social français", affirme l'intersyndicale.

Ce 16 août, l'intersyndicale d'Air France a publié un communiqué sur cette nomination "en catimini, au lendemain du 15 août".

Elle se réunira le 27 août, selon le communiqué, pour "déterminer les actions qu'elle mènera dès la rentrée afin d'obtenir la fin du blocage qu'elle dénonce depuis des mois". L'homme est surtout réputé pour avoir signé avec les deux syndicats représentant les personnels navigants des accords sur l'organisation d'Air Canada et sa low cost Air Canada Rouge sur une durée de dix ans.

Benjamin Smith, qui maîtrise la langue française, est actuellement directeur de l'exploitation d'Air Canada, où il est entré en 2002, et membre du comité exécutif depuis 2007. "Si vous cherchez quelqu'un pour gérer les pilotes, c'est un bon choix", a estimé une source industrielle, en ajoutant que Benjamin Smith avait personnellement pris en main les pourparlers pour ramener les syndicats d'Air Canada à la table des négociations. Un Canadien à la tête de leur groupe, n'est pas le bon profil.

Recommande: