Israël Grande manifestation à Tel-Aviv contre la loi sur l’Etat-nation

15 Août, 2018, 17:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Des Arabes israéliens manifestent contre une loi controversée définissant Israël comme

Plus de 30000 personnes ont manifesté à Tel-Aviv, samedi, contre la loi fondamentale définissant Israël comme "l'État-nation du peuple juif". Des Juifs israéliens se sont joints aux manifestants sur la place Yitzhak Rabin, criant en hébreu et en arabe "égalité, égalité", tout en traitant le Premier ministre Benjamin Netanyahu de "fasciste".

Aux cris de "Non à la loi sur l'Etat-nation, oui à l'égalité" ou encore "justice et égalité maintenant", les Arabes israéliens ont marché aux côtés de certains Juifs israéliens, eux aussi opposés à cette loi qui rappellerait, selon eux, "l'apartheid".

Plusieurs milliers de manifestants ont protesté samedi à Tel Aviv contre la nouvelle loi déclarant Israël l'État-nation du peuple juif, texte qui a suscité la colère de la minorité arabe et des critiques à l'étranger.

"Je peux aller à une manifestation qui appelle à l'égalité des droits (mais) je ne peux pas aller à une manifestation où ils demandent le droit au retour", a déclaré Gabbay à la télévision israélienne.

Le rassemblement a eu lieu à l'initiative d'organisations représentant la minorité arabe israélienne, qui constitue 17,5% de la population.

Le 19 juillet, le parlement israélien a adopté la loi constitutionnelle définissant le caractère juif du pays, provoquant ainsi de vives protestations de la minorité arabe qui y voit une manifestation de racisme et une menace de discrimination.

La loi stipule notamment que l'hébreu devient la seule langue officielle d'Israël et déclare que les "implantations juives (en Israël) relèvent de l'intérêt national".

Le premier ministre israélien a affirmé dimanche qu'il n'avait pas l'intention d'amender la loi en expliquant que sans ce texte, "il sera impossible de garantir pendant des générations l'avenir d'Israël comme Etat national juif". Au total, cinq appels ont été déposés contre la loi devant la Cour suprême. Cette manifestation intervient après d'autres rassemblements, organisés par la communauté druze. Samedi, il avait diffusé une vidéo sur son compte Twitter, dans laquelle des manifestants agitent des drapeaux palestiniens. "Nous continuerons à brandir fièrement notre drapeau".

Recommande: