Lozère : la cloche de l’église perturbe la grasse matinée des vacanciers

12 Août, 2018, 15:11 | Auteur: Lynn Cook
  • Lozère une vacancière veut faire taire la cloche de l'église d'un petit village

Les cloches de 7 heures du matin n'ont apparemment pas plu aux vacanciers, qui se sont plaints à la mairie, demandant de les décaler quelques heures plus tard, pour éviter de les réveiller. Une vacancière qui a loué un gîte dans la petite commune des Bondons, en Lozère, a écrit au maire du village de 144 habitants pour protester contre l'horaire trop matinal de la sonnerie de la cloche de l'église, rapporte le Midi Libre mercredi 8 août. Il affirme au journal local que "de tout temps, les cloches ont sonné; jamais personne ne s'en est plaint ". "La dame en a d'abord parlé à l'employée communale qui s'occupe des gîtes, puis m'a demandé de faire intervenir mon personnel technique pour modifier la sonnerie".

Bref, le maire n'a pas l'intention de faire taire l'église: "C'est un presbytère, c'est à côté de l'église, il y a une cloche, voilà". C'est le choix qu'a fait une famille parisienne: louer un gîte dans le hameau des Bondons, une bourgade de 150 âmes, un lieu de quiétude, du moins jusqu'à ce que les cloches se mettent à sonner à 7 heures. "Mon personnel technique? Mais elle a déjà vu tout le monde, je n'ai pas de personnel technique!", précise Francis Durand. "Ça nous ferait payer le déplacement, puis de nouveau pour remettre la cloche au départ des locataires. Et si on la règle à 9 heures, et que les suivants demandent 10 heures, on fait quoi?".

Le couple, parent de deux enfants, lui a même adressé une lettre pour lui demander qu'il n'y ait plus de sonnerie à 7h du matin.

Quoi de mieux pour passer des vacances au calme et oublier le boucan urbain qu'un petit village perdu dans le parc national des Cévennes?

Recommande: