Politique : Bédié exige la démission des ministres PDCI-RDA avant ce lundi

11 Août, 2018, 07:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Amnistie réforme de la Cei ….: Ce que Anaky Kobenan pense du discours de Ouattara du 05 août

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié se sont parlés mercredi après plusieurs jours de silence entre les deux hommes sur fond de tension politique liée à la création du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, allié au pouvoir) Henri Konan Bédié a rendu mercredi, une "visite de courtoisie" au chef de l'Etat Alassane Ouattara, qu'il a félicité pour "les décisions prises" dans son message à la nation lundi, selon une note de la présidence.

Ce jeudi 09 Août, le président Henry Konan Bédié a reçu à sa résidence, les ministres de son parti et leur a exigé une démission à leurs postes au sein du gouvernement ivoirien et ce avant le lundi prochain, c'est-à-dire le Lundi 14 Août 2018. Alassane OUATTARA, Président d'honneur du Rassemblement des Républicains.

Cette rencontre fait suite à l'audience que le Président du PDCI-RDA a accordée, le 06 juillet 2018, à Daoukro, à Mesdames Henriette DAGRI DIABATE et KANDIA CAMARA, respectivement Présidente du RDR et Secrétaire Générale du RDR. Déjà accusant le parti en place de complot contre les membres actifs du PDCI-RDA par le limogeage du Ministre Jean-Louis Billon et dernièrement du maire du plateau Akossi Bendjo de son poste.

SI rien n'est sorti de leur tête-à-tête, en effet, l'on en sait davantage sur le motif de ce déplacement inattendu du président du Pdci-Rda au domicile du président de la République.

Vu toutes les irrégularités, ci-dessus relevées, qui ont eu à entacher le processus de création de ce Parti unifié RHDP. Un grand coup se prépare ce soir au siège du Pdci-Rda, qui met en danger des ministres tel Kobenan Kouassi Adjoumani, président du mouvement "Sur les traces d'Houpohouët-Boigny" et d'autres cadres qui ont pris fait et cause pour le Rhdp unifié.

Mais le parti de Konan Bédié a glissé peu à peu dans l'ombre du RDR.

Une décision qui permettra de présenter "des candidats pour les élections municipales et régionales sous sa bannière".

Recommande: