F1 - Lawrence Stroll rachète Force India

11 Août, 2018, 21:29 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Force India va être racheté Stroll aux commandes

L'accord conclu mardi permet à Force India de se sortir d'une procédure de redressement financier, " de payer les créanciers, de sécuriser l'ensemble des 405 employés " de l'entreprise et de retrouver des fonds en vue de rétablir la solvabilité de l'entreprise.

Tout indique que l'avenir de Lance Stroll en Formule 1 passe désormais par l'écurie Force India.

Soit avant le prochain rendez-vous, le Grand Prix de Belgique à Francorchamps fin août!

Ces dernières saisons, il soutenait l'équipe Williams - elle aussi bien mal en point et qui n'est plus que l'ombre de la grande écurie qui récoltait victoires et titres - afin d'offrir un volant en GP à son fils Lance.

Ce mardi, un consortium d'investisseurs a annoncé la reprise de Force India.

Force India avait été placée sous administration judiciaire le vendredi avant le Grand Prix de Hongrie, à la suite d'une action entreprise par son propre pilote, Sergio Perez, qui a dit avoir posé ce geste pour " sauver l'équipe ".

Pour parvenir au rachat de Force India, Lawrence Stroll s'est entouré de l'entrepreneur canadien André Desmarais, de Jonathan Dudman, actif dans Monaco Sports and Management, du leader de l'industrie de la mode John Idol, d'un leader des télécommunications John McCaw Jr, de l'expert financier Michael de Picciotto, et finalement de Silas Chou, partenaire financier de Stroll.

Ils prennent la relève des anciens propriétaires Vijay Mallya, Subrata Roy et de la famille Mol.

"Cet accord assure l'avenir de l'équipe Force India en Formule 1 et elle va permettre à notre équipe de compétiteurs de fonctionner à son plein potentiel " a déclaré Otmar Szafnauer, le responsable opérationnel de Force India.

" Je suis ravi que nous ayons le soutien d'un consortium d'investisseurs qui croient en nous en tant qu'équipe et qui voient le potentiel commercial considérable que Force India possède au sein de la F1 maintenant et dans le futur". Je voudrais également remercier Vijay, le groupe Sahara et la famille Mol pour leur soutien et d'avoir mené l'équipe dans la mesure de leurs possibilités.

Le gestionnaire commun Geoff Rowley, a ajouté: " Il est rare qu'une entreprise puisse être sauvée et retrouve une position de solvabilité. Le Français Esteban Ocon serait alors la première victime collatérale de ce "deal", selon L'Equipe, puisque le Mexicain Sergio Pérez devrait rester en place, au détriment du Normand.

L'équipe est actuellement sixième du Classement provisoire du Championnat du Monde des constructeurs, totalisant cinquante-neuf points, devancé de sept points par l'écurie Américaine Haas et de vingt-trois par l'équipe Renault, quatrième.

Recommande: