Dormir plus de 8 heures par nuit augmenterait le risque d'AVC

11 Août, 2018, 10:18 | Auteur: Jonathan Ford
  • Nomad via Getty Images

Première constatation: ceux qui dorment dix heures par nuit ont 30% de chances en plus de mourir prématurément, en comparaison à ceux qui n'en dorment que huit. C'est ce que révèle une étude menée par l'Université de Keele au Royaume-Unis publiée le 3 août dans la revue scientifique Journal of the American Heart. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont analysé les résultats de près de 74 études, effectuées entre 1970 et 2017, et englobant quelque 3 millions de femmes et d'hommes. Au final, dormir plus de 10 heures augmenteraient de 56% les risques de mourir d'un AVC et 49% d'une maladie cardiovasculaire.

Selon les chercheurs, trop dormir serait un marqueur d'une mauvaise santé car un sommeil prolongé peut notamment être révélateur d'un manque d'activité physique. Cependant, cela pourrait également venir de problèmes de santé sous-jacents, qui n'ont pas été diagnostiqués. Selon lui, si les médecins observent qu'un patient dort plus de 8 heures, un dépistage des risques cardiovasculaires devrait être automatiquement considéré. En effet, le manque de sommeil augmente le taux de cortisol, qui est l'hormone du stress. Autrement dit, nos mauvaises habitudes de sommeil sont étroitement liées à notre santé.

Une nouvelle étude indique une probabilité accrue de mourir tôt pour ceux qui dormiraient plus de sept ou huit heures par nuit. Or, le stress est l'un des principaux facteurs de maladies cardiovasculaires.

Recommande: