Un juge ordonne le retour de migrantes expulsées

10 Août, 2018, 21:04 | Auteur: Lynn Cook
  • Familles séparées un juge américain demande de retrouver les parents expulsés

Un juge de Washington a ordonné que l'avion renvoyant chez elles une mère et sa fille ayant demandé l'asile aux Etats-Unis revienne à son point de départ.

Aussitôt, le juge ordonne au gouvernement de faire rebrousser chemin à l'avion afin de ramener les deux demandeuses d'asile aux Etats-Unis.

Mais "alors que nous étions devant la cour, nous avons appris que le gouvernement avait expulsé une cliente et son jeune enfant à peine quelques heures auparavant, mettant leurs vies en danger", a affirmé l'ACLU dans une série de tweets.

"C'est une véritable honte", s'est insurgé le juge fédéral Emmet G. Sullivan cité par The Washington Post. Celui-ci n'exclut pas des poursuites pour outrage à magistrat en visant Jeff Sessions, le ministre de la Justice. "Une personne qui fait appel à la justice des États-Unis est expulsée alors que ses avocats en sont encore à défendre sa cause au tribunal? (...). Je ne suis pas du tout content. C'est inacceptable ", a-t-il fait savoir. En pleine audience, le magistrat comprend qu'une mère de famille, Carmen, et sa fille, sont en fait déjà dans l'avion pour être renvoyées dans leur pays d'origine, le Salvador. Les deux migrantes avaient porté plainte pour contester leur expulsion vers le Salvador.

"Carmen a été violée de manière répétée, harcelée et menacée de mort par son mari, même lorsqu'ils vivaient séparément". Une fois aux Etats-Unis, " bien que des agents aient conclu que leur récit était véridique, on leur a au final dénié la protection de l'asile parce qu'elles n'avaient pas de peur crédible de persécution ", ajoute l'organisation. Les Usa ont donc refusé l'asile à la dame et sa fille. Or, le département de la Justice des États-Unis a annoncé avant l'été qu'il allait durcir les procédures de demande d'asile et que les allégations de violences conjugales ou de violences de la part des gangs ne seraient désormais plus suffisantes.

Recommande: