Pourquoi Macron ne s’est pas rendu à Amiens

09 Août, 2018, 12:11 | Auteur: Sue Barrett
  • Pourquoi Macron sera le grand absent des commémorations du centenaire de la bataille d'Amiens

Édouard Philippe comme Emmanuel Macron, qui s'était entretenu lundi avec Theresa May à propos du Brexit, étaient absents, ce qui avait déclenché les protestations de plusieurs élus picards. En vacances, comme l'a relevé le Parisien. Mais pas le président de la République Française, pourtant amiénois de naissance.

La bataille d'Amiens a lancé " l'offensive des Cent Jours ", des attaques qui repoussèrent les forces allemandes, aboutissant à la signature de l'armistice le 11 novembre 1918.

Pour répondre à la polémique qui commençait à monter, la ministre des Armées, Florence Parly, a dû interrompre ses vacances et rejoindre, dans l'urgence, la secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq, prévue pour être la seule représentante officielle de la France à la cérémonie. "Le prince William, futur héritier du trône Britannique, a malgré tout rendu hommage aux dizaines de milliers de soldats morts il y a tout juste un siècle dans la Somme". "Amiens symbolisa l'Entente cordiale, a-t-il déclaré, la coopération sans laquelle la victoire était impossible. Il est donc profondément approprié que cette même coalition internationale soit de nouveau réunie à Amiens en ce jour, aux côtés de notre ancien ennemi, dans un esprit de paix et de partenariat", à déclaré le duc de Cambridge au début de la cérémonie peu après 15h00 en la cathédrale Notre-Dame d'Amiens.

Recommande: