Dernière livraison d'ATR à l'Iran avant les sanctions américaines

08 Août, 2018, 08:04 | Auteur: Aubrey Nash
  • ATR va livrer cinq appareils à Iran Air avant les sanctions américaines

ATR, coentreprise à parité entre Airbus et l'italien Leonardo, a confirmé dans un communiqué la livraison à IranAir de cinq ATR 72-600. 5 nouveaux avions ATR ont été livrés à la compagnie Iran Air, juste à temps avant l'application de nouvelles sanctions américaines contre Téhéran.

Les cinq appareils ont atterri à l'aéroport Mehrabad de la capitale iranienne après avoir quitté Toulouse, où ils ont été fabriqués, et après avoir effectué une escale technique à Urmia dans le nord-ouest de l'Iran, rapporte l'agence de presse officielle Irna. Ses appareils, qui contiennent des composants américains, sont assujettis aux sanctions américaines.

Après le retrait en mai dernier des Etats-Unis de l'accord multinational de 2015 sur le programme nucléaire iranien, Washington avait annoncé le rétablissement de sanctions économiques à compter du 6 août, via notamment le blocage de transactions financières et une tentative de réduire les exportations de brut iranien.

Après la signature de l'accord de réouverture des liaisons commerciales en échange de la réduction des activités nucléaires de Téhéran, IranAir avait commandé un total de 200 appareils à des avionneurs occidentaux, dont 20 à ATR, basée à Toulouse, en France. Au-delà, le retour du régime de sanctions américaines bloquera les livraisons.

Recommande: