Michaël Blanc devrait rentrer en France samedi — Drogue

21 Juillet, 2018, 11:33 | Auteur: Lynn Cook
  • Michaël Blanc devrait rentrer en France samedi — Drogue

Le Français, âgé de 40 ans, avait été arrêté le lendemain de Noël 1999 à l'aéroport de Bali avec 3,8 kilos de haschich dans deux bouteilles de plongée. "Samedi, ce sera chose faite". Il avait affirmé qu'un ami les lui avait confiées pour les transporter. Il reste encore quelques démarches administratives avant de monter dans l'avion et rentrer en France. Mais mon fils est heureux. A l'approche de ce retour en France, "je suis très heureuse, très soulagée, pleine d'espoir", a encore dit Hélène Le Touzey, contente que son fils "va pouvoir se construire son avenir" en essayant de retrouver un emploi. Si je n'avais pas été là, il ne serait plus là. Thierry Ardisson en fit une cause télévisuelle, organisant même un " Michaëlthon", vente aux enchères d'objets de célébrités - une guitare de Johnny, une raquette de Santoro, un maillot de Joey Starr, un vélo de Michel Drucker... - pour financer le comité de soutien.

L'année suivante, il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, échappant de justesse à la peine de mort dans ce pays d'Asie du Sud-Est dont la législation antidrogue est parmi les plus sévères au monde. Hélène Le Touzey s'est beaucoup impliquée, d'abord pour lui obtenir une réduction de peine, et ensuite pour le faire libérer. En 2009, il a bénéficié d'une grâce présidentielle partielle, sa peine étant commuée en 20 ans d'emprisonnement. Après avoir obtenu une libération conditionnelle, il est sorti de prison en 2014 mais sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter l'Indonésie avant la fin de sa peine le 21 juillet 2017 et une année supplémentaire qui se terminera samedi. Impatient de rencontrer Michaël Blanc dès son retour en France, Thierry Ardisson a déclaré à l'AFP qu'il s'agissait d'un "héros moderne à la Midnight Express", une référence au film d'Alan Parker sur un Américain détenu en Turquie pour trafic de drogue. Il ne sait pas à quoi s'attendre. Cette nouvelle réalité va lui sauter aux yeux. "Il me disait que je n'arriverais jamais à avoir sa libération", avait confié sa mère à la sortie de prison de son fils, en 2014.

Alors que c'est la fin du calvaire pour Michaël Blanc, deux autres Français purgent de longues peines pour trafic de drogue en Indonésie: Gérard Debetz, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2011, et Serge Atlaoui qui s'est vu infliger la peine de mort en 2007.

Recommande: