Djokovic fait plier Nadal en cinq sets — Wimbledon

17 Juillet, 2018, 18:08 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Djokovic fait plier Nadal en cinq sets — Wimbledon

Absent du denier carré d'un tournoi du Grand Chelem depuis l'US Open 2016, Novak Djokovic tient désormais sa victoire référence pour marquer son retour au plus haut niveau du tennis mondial. Vainqueur de son treizième titre du Grand Chelem, dimanche à Londres, et de son quatrième sacre à Wimbledon après 2011, 2014 et 2015, le Serbe a enfin renoué avec les sommets qui lui échappaient depuis vingt-cinq mois.

Les deux champions ont dû revenir sur le terrain samedi car le couvre-feu (23h00 locales, minuit heure française), imposé par les résidents de Wimbledon, les avait coupés dans leur élan vendredi soir.

"Les organisateurs et les arbitres nous ont dit que le toit devait rester fermé parce que le match avait débuté ainsi", a affirmé en conférence de presse Novak Djokovic, très à l'aise dans des conditions indoor. Ce sera face à Kevin Anderson, finaliste du dernier US Open et tombeur de Roger Federer au stade des quarts de finale.

Djokovic menait deux manches à une - après avoir effacé trois balles de set dans le troisième acte - quand la partie a repris dans les mêmes conditions qu'elle avait commencé, c'est-à-dire sous le toit du court central malgré le radieux soleil londonien.

Pour inscrire son premier jeu de service, le Majorquin a cravaché plus de douze minutes. Le match repartait à une cadence folle, seulement perturbé par les battements d'ailes d'un papillon qui avait élu domicile sur la pelouse du All England Club.

Djokovic s'accrochait de toutes ses forces pour combler son retard (3-3).

Nadal s'est offert la quatrième manche, mais n'a pu tenir face à son adversaire à la manche décisive.

Après les 11h05' du match Isner-Mahut, Wimbledon va garder en mémoire un long moment le match entre Kevin Anderson et John Isner en demi-finale de l'édition 2018.

Chez les dames, Elise Mertens (WTA 15) restera à la 15e place suite à sa défaite au troisième tour contre la Slovaque Dominika Cibulkova (WTA 33), tandis qu'Alison Van Uytvanck (WTA 47), qui avait créé la sensation en éliminant Garbine Muguruza (WTA 3), la tenante du titre, au deuxième tour, grimpera jusqu'au 40e rang après son accession en huitième de finale.

Recommande: