Des débordements ont gâché la fête en France

16 Juillet, 2018, 15:42 | Auteur: Ruben Ruiz

Des milliers de Français se sont rassemblés dimanche soir, une fois le coup de sifflet final, sur les Champs-Élysées à Paris pour célébrer la victoire triomphale des Bleus sur les Croates (4-2) lors de la finale disputée à Moscou. Les autres acteurs de cette bagarre ont immédiatement pris la fuite, a précisé cette même source. L'homme a été hospitalisé dans un état grave, selon une source policière.

Alors que les Bleus sont attendus ce lundi sur les Champs-Elysées, la fête fut totale sur la plus belle avenue du monde. 90 personnes ont été placées en garde à vue.

En province, la fête a également tourné court pour certains.

A Lyon, dans la ville du ministre de l'Intérieur, l'ambiance a dégénéré en début de soirée aux alentours de la place Bellecour où quelque 20.000 personnes étaient venues regarder la finale sur un écran géant. Des échauffourées ont provoqué des mouvements de foule. Des échauffourées opposant des forces de l'ordre à des groupes de "casseurs" ont eu lieu dans plusieurs grandes villes, en particulier à Paris, Lyon ou Marseille, ont rapporté des journalistes de l'AFP et des sources sécuritaires. Au moins huit personnes ont été interpellées. Peu avant 23 heures, la situation était redevenue calme. Ces jeunes, pour quelques-uns encagoulés, ont fait irruption dans le magasin par son entrée située avenue Marceau, et en sont ressortis rieurs, des bouteilles de vin ou de champagne sous le bras et se filmant avec des téléphones portables, tandis que les forces de l'ordre rispostaient à des jets de projectiles avec des gaz lacrymogène.

Sept personnes ont aussi été interpellées à Rouen, après une série d'incidents, selon la préfecture.

À Ajaccio, ce ne sont pas des affrontements avec les forces de l'ordre mais ceux entre supporteurs qui ont été rapportés. Ces rixes n'ont pas fait de blessés.

Recommande: