Guadeloupe et Martinique en vigilance jaune à l’approche d’un ouragan

10 Juillet, 2018, 14:03 | Auteur: Lynn Cook
  • La plage de Saint Pierre pendant un ouragan le 19 septembre 2017 à la Martinique

Beryl était devenu vendredi le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, mais il a été rétrogradé samedi au rang de tempête tropicale.

Selon le météorologue haïtien, Rudy Victor, Beryl est un très petit ouragan, et une veillée d'ouragan pourrait être nécessaires pour des parties des petites Antilles dès ce soir. Sa formation, entre les côtes africaines (Cap Vert) et les Antilles était un peu précoce mais les prévisions sont restées optimistes: les températures de l'eau de mer intertropicale sont légèrement moins chaudes qu'à l'accoutumée, et les vents en haute altitude n'étaient pas favorables à un développement de Beryl. "Le phénomène devrait concerner l'arc antillais dimanche en fin d'après-midi". Sa trajectoire reste toujours incertaine. Le risque sera essentiellement lié aux fortes pluies orageuses localement intenses avec de forts coups de vent. Une dégradation est attendue durant la nuit de dimanche à lundi sur l'archipel. "Les rafales de vent pourraient atteindre 100 km/h", ajoute dans un autre communiqué la préfecture de Guadeloupe.

Avec le passage en vigilance jaune, l'ensemble des services de l'État et ceux des collectivités sont désormais mobilisés, ainsi que les opérateurs (EDF, téléphonie, eau...). Les 5 et 6 septembre derniers, Irma a endommagé 95% du bâti sur Saint-Martin et Saint-Barthélemy, soit 20 000 constructions.

Recommande: