8 adolescents extraits de la grotte inondée — Thaïlande

10 Juillet, 2018, 15:24 | Auteur: Jonathan Ford
  • Les équipes de secours poursuivent leurs efforts pour sortir les douze enfants et leur entraîneur de football de la grotte où ils sont prisonniers depuis deux semaines

Les enfants ont reçu des messages de soutien de Donald Trump, la star de football Lionel Messi et le gourou américain de la technologie Elon Musk.

L'équipe de football des "Sangliers sauvages", 12 garçons de 11 à 16 ans et leur jeune entraîneur, avait passé neuf jours dans les tréfonds de la grotte avant que deux plongeurs britanniques ne réussissent à les rejoindre en début de semaine dernière.

Un premier enfant a été sorti mardi en fin d'après-midi, suivi par un deuxième, et une troisième personne en début de soirée, selon plusieurs sources des secours interrogeés par l'AFP. Entre boyaux inondés et passages étroits dans lesquels il faut se faufiler, le parcours est semé d'embûches.

Les opérations d'extraction vont vraisemblablement reprendre lundi, a déclaré Narongsak Osottanakorn, également gouverneur de la province de Chiang Rai.

"Tout le monde est en bonne santé mentale", assure l'hôpital.

Cependant, Thongchai Lertwilairatanapong, inspecteur général du ministère de la Santé, a déclaré que les premiers prélèvements sanguins pratiqués sur les enfants indiquaient "des signes d'infection".

Des ambulances sont arrivées lundi matin près de l'entrée de la grotte. Trois enfants et leur entraîneur restent encore à l'intérieur.

En Thaïlande, les opérations de sauvetage se poursuivent pour évacuer les enfants et leur coach coincés dans la grotte de Tham Luang depuis une quinzaine de jours.

La mission est risquée, comme l'a souligné vendredi la mort d'un ex-militaire thaïlandais qui s'était porté bénévole pour acheminer des bouteilles d'oxygène dans les cavités inondées de la grotte.

Les hordes de journalistes accourus des quatre coins de la Thaïlande et de la planète sont tenus à l'écart de la grotte, de même que de l'hôpital de Chiang Rai où les quatre rescapés ont été placés en observation.

"Les médecins envisagent de permettre aux familles de leur rendre visite, mais séparés par une vitre", a-t-il dit. En effet, les conditions étaient plus favorables pour tenter la traversée, l'eau de la grotte étant arrivée à un niveau raisonnable, comme l'a expliqué le chef de la cellule de crise, Narongsak Osottanakorn selon des informations provenant de l'agence Reuters. Aujourd'hui, ils sont parvenus à sauver quatre autres garçons.

Quand le deuxième groupe d'enfants a revu la lumière lundi soir, l'équipe de commandos de la marine thaïlandaise a salué l'événement d'un simple "Hooyah" sur sa page Facebook, faisant s'enflammer les réseaux sociaux du pays. "Ils devront rester à l'hôpital pendant une semaine pour attendre leurs résultats et voir s'il y a du changement", a ajouté le responsable du ministère de la Santé publique.

Il s'agit du bilan le plus clair livré pour l'instant sur leur état de santé.

Recommande: