International : EdF - Deschamps: "Henry ? Ça fait bizarre"

09 Juillet, 2018, 11:04 | Auteur: Ruben Ruiz
  • CdM 2018 : Deschamps évoque ses retrouvailles avec Henry

Adjoint de Roberto Martinez sur le banc de la sélection belge, le champion du monde 1998 croisera la route de l'Equipe de France en demi-finale de Coupe du Monde. La faute aux meurtrissures nées de la fin de son aventure chez les Bleus entre la polémique née de sa main lors du barrage retour face à l'Irlande et le fiasco de Knysna lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Derrière ce choc européen se cache donc une étonnante confrontation entre le patron des Tricolores et son ancien partenaire, devenu en août 2016 le deuxième adjoint de l'Espagnol Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables rouges. Il est arrivé quasiment au même âge que Kylian en équipe de France. A un moment, il faisait un métier où il fallait qu'il soit un peu incisif. "Je ne me suis positionné nulle part, a-t-il développé dans une interview accordée à L'Equipe à l'hiver 2017. Je n'ai appelé personne". Si on gagne et que je ne marque pas, je n'en aurai rien à faire. J'ai trouvé que celle de la Belgique était alléchante. "Thierry Henry a été une fantastique recrue dans notre staff technique".

L'entraîneur des Belges, Roberto Martinez, a engagé Henry il y a deux ans non seulement pour qu'il transmette à ses joueurs ses connaissances de buteur - 51 réussites en 123 matchs, un record en équipe de France -, mais aussi pour qu'ils apprennent de son expérience au sein d'équipes qui suscitent de grandes attentes.

Tout comme pour Olivier Giroud, guère épargné par les critiques de Thierry Henry, alias Titi, quand celui-ci était consultant à la télévision britannique.

Recommande: