Grotte en Thaïlande. Les secours activent l'option forage

09 Juillet, 2018, 04:16 | Auteur: Sue Barrett
  • Des secouristes thaïlandais près de la grotte Tham Luang où sont bloqués 12 enfants et leur entraineur de football le 6 juillet 201 à Mae Sai  AFP

Une bonne partie des enfants, âgés de 11 à 16 ans, ne savent pas nager, et aucun n'a fait de plongée, ce qui complique d'autant plus les opérations.

L'opération devrait durer au moins deux jours.

L'opération d'évacuation des douze enfants et de leur entraîneur de football coincés dans une grotte inondée en Thaïlande depuis 15 jours a finalement débuté dimanche , après des jours de report en raison de risques trop importants, avec de longues portions de plongée.

Selon un officier du département de prévention des catastrophes, "la mission d'aujourd'hui (dimanche) était de secourir 6 individus". Il a notamment fait part de sa culpabilité d'avoir emmené les enfants dans une grotte inondable à la mousson.

Pour l'instant, un plongeur aguerri doit faire onze heures de trajet pour arriver jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant.

Dimanche, nombre de médias se sont précipités devant l'hôpital de Chaing Rai, à une heure de route du site, où les victimes doivent être évacuées.

"Quatre enfants ont été sortis de la grotte et transférés à l'hôpital de Chiang Rai", a annoncé M.Osottanakorn lors d'un point presse.

Les secours avaient réussi à insérer un tuyau de plusieurs kilomètres pour acheminer de l'oxygène dans la poche où le groupe s'est réfugié et le niveau d'oxygène s'est stabilisé dans la grotte.

A l'intérieur, les enfants sont "en bonne santé", a-t-il assuré, malgré les inquiétudes quant à la baisse du niveau d'oxygène. "Ils sortiront un par un, cela prendra deux à trois jours", a précisé Chalongchai Chaiyakorn, un autre responsable de la cellule de crise.

L'opération de sauvetage fait par ailleurs toujours la une de l'actualité, avec désormais plus de 1100 journalistes enregistrés sur place, leurs caméras alignées dans la boue de cette forêt tropicale.

Quatre garçons, parmi la douzaine qui sont bloqués en profondeur dans la grotte inondée de Tham Luang dans le nord de la Thaïlande, ont pu être extraits avec succès dimanche du réseau de cavités dont ils étaient prisonniers, ont annoncé les autorités. Ils s'étaient retrouvés piégés par la montée des eaux dans cette grotte au fin fond du nord de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie et le Laos. Elle pourrait durer plusieurs jours. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Le long périple qui attend les enfants comprend près de deux kilomètres de passages étroits et obscurs dont certains ne font que 60 centimètres de large, ainsi que des zones immergées.

Recommande: