Thaïlande : un sauveteur-plongeur s'est noyé dans la grotte inondée

08 Juillet, 2018, 01:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Grotte en Thaïlande: course contre la montre pour sauver les douze enfants

" Nous suivons avec inquiétude les nouvelles de l'opération de sauvetage à la recherche de 12 jeunes footballeurs et de leur entraîneur dans la grotte inondée de la province de Chiang Rai, dans le nord de la Thaïlande, depuis le 23 juin 2018 et sommes maintenant très soulagés trouvé par l'équipe de sauvetage".

Pendant ce temps, l'entraîneur Ekkapol Chantawong, âgé de 25 ans, le seul adulte à accompagner les garçons dans la grotte, a envoyé ses "excuses" à leurs parents.

Les lettres écrites par les enfants à leurs familles, qui attendent avec angoisse à la sortie de la grotte, sont les premières preuves de vie publiques transmises depuis mardi. Sur une seconde lettre est écrit: "Maman, papa, s'il vous plait, ne vous inquiétez pas; préparez-moi du poulet frit!"

Tôt samedi, il avait dit que les enfants n'étaient pas encore prêts à entreprendre le dangereux parcours pour sortir de la grotte.

Dans une lettre publiée samedi par les secouristes, le jeune entraîneur de football a adressé ses excuses aux parents des enfants. Une centaine de forages ont été réalisés, mais localiser le groupe est une mission presque impossible. La liaison téléphonique que les autorités ont tenté d'installer, pour que les enfants puissent parler à tout moment à leurs familles, en déroulant des kilomètres de câble dans la grotte, n'a, elle, jamais fonctionné.

"Je vais bien, mais il fait un peu froid ici.ne vous inquiétez pas pour moi". "N'oubliez pas de me préparer une fête d'anniversaire", dit Duangphet, signant de son surnom, Dom". Pour l'heure, les secouristes disent préférer attendre la baisse de l'eau, quitte à ravitailler les enfants en vivres pendant des semaines: cela permettrait aux enfants de sortir à pied par la galerie, avec un minimum de portions sous-marines à parcourir avec des masques. Un ancien plongeur de la marine thaïlandaise a péri vendredi lors d'une opération de ravitaillement des enfants, ce qui a semé le doute quant à la faisabilité d'une extraction sans risque du groupe.

Les opinions en Thaïlande sont partagées entre ceux qui lui reprochent d'avoir emmené les enfants sous sa responsabilité dans une grotte connue pour être inondable à la mousson, et d'autres qui lui sont gré d'avoir donné aux enfants sa ration de nourriture avant qu'ils ne soient localisés. Mais pour l'heure, a assuré le responsable des secours, les enfants sont "en bonne santé". Pour l'heure il faut onze heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants: six heures aller, cinq heures retour grâce au courant.

Recommande: