Naufrage en Thaïlande: 37 morts retrouvés, 18 disparus

08 Juillet, 2018, 11:12 | Auteur: Lynn Cook
  • Phuket attire chaque année de nombreux visiteurs étrangers

"La moitié des passagers ont été secourus, l'opération de sauvetage se poursuit", ont annoncé les services de secours de Phuket. "Nous les reprendrons dans la matinée".

Les 21 corps ont été retrouvés, flottant et portant toujours des gilets de sauvetage, à plusieurs kilomètres de la zone où avait coulé le Phoenix en rentrant d'une journée d'excursion au départ de Phuket. Le bateau, surpris par une tempête et une vague de 5 mètres, revenait de Koh Racha, lieu prisé par les amateurs de plongée avec tuba. Une vague de cinq mètres a submergé le bateau, qui a commencé à chavirer. D'autres pleuraient ou marchaient, leur gilets de sauvetage encore sur le dos.

Deux bateaux transportant des touristes, Chinois pour la plupart, ont chaviré en mer jeudi vers 17h45, heure locale.

Le Phoenix n'était pas le seul navire de la région à avoir chaviré pendant la tempête de jeudi.

On ignorait dans un premier temps si les victimes étaient des touristes, mais l'île de Phuket attire de nombreux visiteurs étrangers.

La marine thaïlandaise a également indiqué que ses vedettes ont du secourir et assister plusieurs autres bateaux mis en difficulté par la tempête tropicale. "Deux autres le seront bientôt", a déclaré Archayon Kraithong, de la police touristique.

Au total, 49 personnes manquent à l'appel. Jeudi soir, les autorités avaient initialement déclaré que tous les passagers de ces bateaux avaient été secourus.

Selon le consulat, "la majorité des 133 passagers des deux bateaux renversés par une mer démontée dans le sud de la Thaïlande sont sains et saufs".

La Thaïlande est par ailleurs l'objet de l'attention des médias internationaux pour le sauvetage spectaculaire en cours de douze enfants et de leur entraîneur de football piégés depuis 13 jours dans une grotte inondée dans le nord. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: