Mohammed VI a envoyé un message au nouveau président mexicain

08 Juillet, 2018, 08:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Le courant va-t-il passer entre Trump et

MEXICO, 3 juillet (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo se rendra au Mexique le 13 juillet pour rencontrer le futur président Andres Manuel Lopez Obrador et parler d'immigration, de commerce, de sécurité et de développement, ont annoncé mardi Mexico et Washington. Le nouveau chef de l'Etat mexicain prendra ses fonctions le 1° décembre prochain, selon Telesur. Et il a affirmé son intention de faire le ménage, notamment en matière de corruption.

" Nous allons inviter le pape François " ainsi que " des dirigeants religieux, des responsables d'organisations de défense des droits de l'homme et l'ONU, pour commencer cette rencontre entre tous, avec l'objectif de parvenir à la paix dans notre pays ", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

" J'ai reçu un appel de Donald Trump et nous avons parlé durant une demi-heure".

" Je crois qu'il va essayer de nous aider sur la frontière", a-t-il publié sur son compte Twitter.

Lopez Obrador, 64 ans, candidat du Mouvement de régénération nationale, a remporté l'élection présidentielle de dimanche.

M. Lopez Obrador a proposé à son homologue américain de "réduire les migrations" et "d'améliorer la sécurité", M. Trump saluant de son côté une "bonne discussion" téléphonique. Ce lundi 2 juillet, il semblait de plus de plus en mesure de contrôler le Sénat.

"AMLO" lui a répondu qu'il souhaitait une relation d'"amitié et de coopération" avec les Etats-Unis.

Sa victoire attire d'autant plus l'attention que le Mexique - l'une des puissances émergentes de l'Amérique latine, membre du G20 avec le Brésil et l'Argentine - est en butte aux attaques de Donald Trump, qui prétend lui imposer la construction d'un mur pour arrêter les migrants, qualifiés de " violeurs " et de "criminels", qui annonce la taxation de l'acier et de l'aluminium en provenance du pays et qui menace de mettre fin à l'accord de libre-échange (Alena) le liant aux États-Unis et au Canada.

Recommande: