Macron appelle à Lagos les Africains "à réussir en Afrique"

08 Juillet, 2018, 12:53 | Auteur: Lynn Cook
  • La ville de Kano a été durement frappée par les terroristes de la secte djihadiste Boko Haram. Ici les abords de la mosquée centrale cible en novembre 2014 d'un double attentat-suicide fatal à plus de 130 civils

Il y a effectué son stage de jeune énarque, il y a quinze ans, auprès de l'ambassadeur de France, Jean-Marc Simon, aujourd'hui à la retraite mais présent dans la délégation française.

Fela Kuti est décédé en 1997, mais son fils Femi a accueilli le président français avec d'autres grandes figures musicales africaines, comme Youssou N'Dour et Angélique Kidjo.

" Le président Buhari entre en période électoral bientôt, je pense que le Nigeria aura un rôle important après cette période pour aider à la solution de crise".

Premier président français à se rendre à Lagos, la plus grande ville nigériane forte de 20 millions d'habitants, Emmanuel Macron a tenu à y retourner pour un rendez-vous festif afin de changer des soirées, souvent protocolaires et empesées, des voyages à l'étranger.

A noter que lors de la visite d'Emmanuel Macron en Mauritanie, lundi, trois conventions de financement de l'AFD, totalisant € 19,6 millions, avaient également été signées en faveur de la sécurité alimentaire, en particulier la réhabilitation de périmètres irrigués dans des territoires ruraux, de l'éducation et de la formation professionnelle. "(...) On parle toujours de l'Afrique d'avant, mais trop rarement de Nollywood (l'industrie cinématographique du Nigeria est la deuxième au monde en terme de production), de la musique contemporaine".

"Parce que même quand vous avez un taux de croissance de 5 ou 6% vous n'arrivez jamais à en sortir, d'autant que la concentration de la richesse ne se fait pas bien", selon le chef de l'Etat français, qui a dit assumer cette position, malgré les critiques qu'elle peut engendrer sur le continent.

Après ces quelques tirs, Emmanuel Macron a pris la parole devant tous les jeunes basketteurs.

Cette soirée, durant laquelle il s'est débarrassé de sa veste puis de sa cravate, devait lui donner l'occasion d'annoncer le lancement de la Saison culturelle africaine en France en 2020. Le Président Macron a également fait remarquer que le Shrine est un symbole à la fois politique et culturel pour l'Afrique. Le président de la République souhaite tisser des liens économiques et sur le plan de l'éducation et des études entre la France et le Nigeria à l'avenir.

Recommande: