Au Japon, l’ex-gourou de la secte Aum exécuté

08 Juillet, 2018, 05:41 | Auteur: Lynn Cook
  • Japon exécution de 7 ex-membres de la secte Aum pour l'attaque au gaz sarin de 1995

Principalement implantée au Japon et en Russie, la secte Aum Vérité suprême a commis plusieurs actes criminels au Japon entre 1989 et 1995.

La probabilité d'exécution des ex-membres de la secte Aum condamnés s'était renforcée ces derniers temps avec le déplacement de. Six autres attendent dans les couloirs de la mort.

Le 20 mars 1995, en pleine heure de pointe, cinq hommes ont perpétré un attentat terroriste dans le métro de Tokyo à l'aide de gaz sarin.

Le ministère de la Justice a confirmé la pendaison de Shoko Asahara (de son vrai nom Chizuo Matsumoto), le fondateur et gourou du groupe, mais n'a pas donné l'identité des 6 autres.

L'ex-chef de la secte Aum Vérité suprême, de même que six autres membres, qui avaient été condamnés à mort concernant l'attaque meurtrière ont finalement été exécutés en matinée vendredi selon ce qu'a fait savoir le gouvernement japonais.

Hier aura été le "jour de la mort" au Japon.

Shoko Asahara avait vu sa sentence de peine capitale confirmée en 2006 et attendait depuis dans les couloirs de la mort à l'instar de 12 complices impliqués dans cet attentat au sarin qui avait tué 13 personnes et causé des maux divers, parfois irréversibles, à 6 300 autres.

Vendredi, des membres des familles des victimes ont réagi: "Il a fallu 23 ans depuis l'attentat pour que cette sanction soit exécutée, malheureusement, les parents de mon mari, tué dans l'attentat, sont décédés avant".

Près de 190 membres de cette secte seront condamnés à des sentences diverses.

Déjà, en juin 1994, sept personnes avaient été tuées dans la ville de Matsumoto, dans le centre du pays, et 600 autres avaient souffert de maux divers, à la suite d'une attaque au gaz sarin perpétrée par des membres de la secte. La première peine capitale pour l'attentat de 1995 a été prononcée en septembre 1999.

"Ce gaz volatile et toxique, qui a été créé par des scientifiques en Allemagne à la fin des années 1930 sous le régime nazi a 13 morts et plus de 6000 blessés parmi les passagers et les employés des transports".

Recommande: