Un sauveteur meurt après avoir approvisionné les enfants — Grotte en Thaïlande

06 Juillet, 2018, 23:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Une cave

"Après avoir évalué le niveau d'eau dans la grotte durant la journée, les experts ont compris que l'eau ne diminuait pas à cause de la pluie, malgré les efforts pour la pomper".

L'équivalent de plus de 50 piscines olympiques a pour l'heure été sorti du réseau souterrain de dix kilomètres de long.

Aujourd'hui, il faut environ onze heures pour effectuer l'aller-retour, à savoir six heures pour l'aller et cinq heures pour le retour, grâce au courant qui permet aux plongeurs d'avancer un peu plus vite. Mais le retour de la pluie, prévu vendredi, pourrait ruiner ces plans, avec le risque de torrents d'eau s'écoulant dans la grotte, en cette saison de mousson. Le parcours est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau. Une distance qui a coûté la vie à un secouriste thaïlandais, identifié comme Saman Kunan, venu approvisionner les enfants en oxygène. Pour preuve, un sauveteur trouvera la mort par manque d'oxygène après avoir ravitaillé les enfants. Il appartenait à une équipe qui tentait d'établir une ligne d'approvisionnement en oxygène de la chambre où les enfants attendent d'être secourus. "Même si nous avons perdu un homme, nous continuons à avoir foi dans notre mission", a-t-il ajouté.

Comme on lui demandait comment les enfants pourraient sortir là où un plongeur expérimenté avait échoué, il a répondu que davantage de précautions seraient prises.

"C'est très risqué" (de sortir en plongeant), a déclaré Rafael Aroush, un volontaire israélien qui participe aux secours.

En parallèle, les sauveteurs sont toujours à la recherche d'une voie d'entrée depuis le sommet de la montagne qui soit connectée ou facilement connectable via un forage, avec la partie de la grotte où sont les enfants. Des messages de soutien sont venus des stars de football présentes en Russie pour la Coupe du monde.

Fin juin, douze enfants thaïlandais et leur entraîneur de foot se retrouvent bloqués dans une grotte où ils étaient partis faire une excursion.

"J'espère sincèrement qu'ils pourront nous rejoindre pour la finale, qui sera sans aucun doute un grand moment de communion et de fête", poursuit le président de la Fifa.

Recommande: