Renault lancera dès septembre son offre d'autopartage — Autolib

05 Juillet, 2018, 08:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • Renault doit annoncer cette semaine une offre pour remplacer Autolib'

La mairie de Paris et le constructeur automobile Renault vont annoncer mercredi de nouveaux services de véhicules électriques dans la capitale, après l'arrêt du service Autolib qui doit être effectif à la fin du mois. Le contrat résilié le 21 juin avec Autolib' laisse la place libre à d'autres candidats tels que Renault, PSA ou Ada. Thierry Bolloré, directeur général adjoint de Renault, lors d'une conférence de presse commune avec la maire de Paris Anne Hidalgo.

"Fort de son expérience dans des services d'autopartage dans différentes villes, dont le service emov à Madrid comptant plus de 180 000 utilisateurs, le groupe PSA" veut "être un acteur de référence au service de la mobilité durable", selon ce texte. Le constructeur proposera une offre de VTC électriques, ainsi qu'une offre d'autopartage, sans stations au contraire d'Autolib'. Les véhicules sont rechargés, lavés et si nécessaire réparés la nuit. Le nom et les tarifs de l'abonnement sont encore inconnus. Il existera aussi une offre de location pouvant aller jusqu'à 15 jours, où des véhicules utilitaires électriques seront disponibles pour particuliers et professionnels.

Quelques semaines seulement après la fin d'Autolib, il lève le voile sur son plan d'action avec le soutien de la Ville de Paris et qui mettra l'accent sur les véhicules électriques connnectés et autonomes.

Ce partenariat n'est "pas exclusif", a-t-elle souligné, "d'autres constructeurs, d'autres groupes" sont prêts à travailler avec la mairie de Paris.

"Quel mépris, quelle duplicité, quelle conception du débat et de la démocratie", écrivent mercredi dans un communiqué les groupes PPCI (pro-Macron ex-LR), Républicain et UDI-Modem, qui ont demandé, en vain, une suspension de séance du conseil pendant la conférence de presse.

"Aujourd'hui nous accomplissons un pas supplémentaire dans la mobilité en exprimant publiquement que notre ville et le groupe Renault s'allient, mais sans exclusivité".

La grande promesse de cette nouvelle offre sera de permettre aux véhicules électriques des nouveaux services de remplacer 6 à 7 véhicules individuels là où l'Autolib en remplaçait 3 à 4.

Recommande: