"Laurent Delahousse, le Ballon d'or de l'inélégance" — Michel Drucker

05 Juillet, 2018, 13:08 | Auteur: Sue Barrett
  • Edition numérique des abonnés

Pour les fans de l'animateur, sachez néanmoins qu'il reste sur France 2, après avoir avoué rencontrer des patrons de chaîne pour voir ce qu'ils avaient à lui offrir: "J'ai notamment rencontré Ara Aprikian (le directeur des programmes du groupe TF1)". " Je crois que ça va faire plaisir à un public d'habitués qui se demandait si je faisais encore de la télé". "Ça m'a perturbé qu'on me bouge souvent de cases. Je me suis demandé si je n'avait pas dépassé la date de péremption et je commençais à perdre l'envie". On n'ose pas me faire comprendre que je suis devenu has been.' (.) J'avais prévu de dire sobrement aux gens: "'Bonnes vacances à tous, merci pour tout.'" Mais Takis Candilis (le numéro 2 de France Télévisions) l'a convaincu qu'il avait encore sa place. Dans un long entretien accordé au Parisien, Michel Drucker, qui animera "Vivement dimanche" à la rentrée sur France 2, n'a pas fait dans la dentelle au moment d'aborder sa relation avec son confrère du service public, Laurent Delahousse. Je me suis dit: Ok, ils veulent quelqu'un de plus jeune, de plus beau, de plus blond qui va séduire plus de ménagères. Il a expliqué que les piques qu'il lui lançait depuis plusieurs mois étaient au début des blagues, mais que ce n'en était plus maintenant, qu'il n'avait jamais critiqué un confrère. Mais là, c'en est trop. Parce que Laurent Delahousse n'est pas un mec bien. Chaque saison, il menaçait la direction de partir s'il n'avait pas le 19h alors que j'étais une locomotive pour son journal. Michel Drucker poursuit ses explications, pour se justifier de son discours radical: "Au départ, je ne le croyais pas".

Michel Drucker, l'indétrônable animateur de France 2 a décidé après mûre réflexion d'entamer sa 55e année de carrière à la télévision.

Michel Drucker ajoute: "Il a été d'une inélégance incroyable". Jusqu'au jour où il l'a dit ouvertement. C'est même le ballon d'or de la discipline " s'énerve le présentateur de l'émission Vivement dimanche prochain. Et en interne, je ne suis pas le seul à le penser. Il a essayé de me faire croire qu'il était la courtoisie incarnée. "Je n'ai aucune rancune, mais j'ai de la mémoire", a-t-il détaillé.

Recommande: