La scène marquante du coiffeur dans "Shoah", de Claude Lanzmann — (Re)voir

05 Juillet, 2018, 14:34 | Auteur: Sue Barrett
  • CALL LE DERNIER DES INJUSTES

Le cinéaste et écrivain Claude Lanzmann, réalisateur de Shoah, est mort ce jeudi 5 juillet, à l'âge de 92 ans. Son éditeur, Gallimard, a confirmé l'information auprès de l'AFP: "Claude Lanzmann est mort ce matin à son domicile". Quand je regarde ce que j'ai fait au cours de ma vie, je crois que j'ai incarné la vérité.

Passeur de mémoire. Le cinéaste était un intellectuel très engagé et un fervent défenseur d'Israël.

Il se revendiquait résistant et combattant de la vérité. Il devient leur ami et entre au comité de rédaction de la revue Les Temps Modernes, fondée par le couple.

Il vit une histoire d'amour de 7 ans avec la philosophe féministe.

La première fois qu'il revoit Sartre, après avoir passé la nuit avec Simone de Beauvoir, il a "un peu d'appréhension". Il rayonnait du visible bonheur du 'Castor' (ndr: "surnom de Simone de Beauvoir), me témoignant une amitié allègre et vraie", a-t-il écrit.

Après leur rupture, Simone et lui resteront très proches. Les mutations du monde, du paysage éditorial, et aussi - Shoah est sortie l'année précédente- l'apport propre du nouveau directeur de la revue imposent ce détour par le négatif.

Pour Serge Klarselfd, Claude Lanzmann avait été très éprouvé par la mort de son plus jeune fils Felix, emporté par un cancer l'année dernière, à seulement 23 ans. "La mort ne va pas de soi". Moi, je ne suis pas du tout pour la mort. "J'aime la vie à la folie même si elle n'est pas le plus souvent marrante". "Je n'ai pas joué avec ça", avait-il affirmé.

1925: naît le 27 novembre à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).

Il a raconté ce qui l'a d'abord lié à Sartre: en 1943, au lycée Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, hypokhâgneux occupé à mettre sur pied un réseau de résistance, il reçut des mains de l'épistémologue et philosophe Gilles-Gaston Granger L'Etre et le Néant, qui venait de paraître, et dont le souffle de liberté les transporta.

Il sort son premier film "Pourquoi Israël" en 1973, avant de se lancer dans le projet de sa vie et la réalisation du film documentaire "Shoah" pour lequel il a travaillé 12 ans.

2013: Ours d'or d'honneur à la Berlinale pour l'ensemble de son oeuvre.

Recommande: