Eurovision 2018 : La gagnante accusée de plagiat

05 Juillet, 2018, 01:07 | Auteur: Sue Barrett

Universal Music Group reproche aux producteurs de la chanson "Toy" des similitudes avec le titre des White Stripes.

La chanson "Toy" de l'Israélienne Netta, qui a remporté le dernier Concours Eurovision de la chanson, est attaquée pour plagiat.

Les deux compositeurs ont reçu voici deux semaines une lettre de la maison de disques. La chanteuse atypique Netta Barzilai s'était hissée en tête du classement avec 529 points grâce à son titre Toy, une chanson dansante qui a des airs de tube de l'été. L'un d'entre eux se serait même déjà rendu à Los Angeles pour essayer de trouver un arrangement avec ce géant de l'industrie musical, comme le rapporte Paris Match Belgique. Si les faits sont avérés, l'organisation de l'événement pourrait être mise en danger. Si tel n'est pas le cas, la chanteuse Netta Barzilai pourrait encore être disqualifiée, selon le journal Haaretz. L'Union européenne de radio-télévision (UER), qui organise le concours, n'a pas encore réagi.

Recommande: